Test : Sapphire RX VEGA 64 NITRO+, un excellent cru !

Consommation

Consommation dans différents scénarios

La carte Sapphire consomme en jeu 327 W, bien plus que les 300 W de la carte de référence. La performance se montre par contre bien plus régulière et les nuisances sonores sont plus contenues. Pas de miracle donc, mais il faut bien dire que pour une architecture donnée, il est difficile de se montrer plus performant sans augmenter la consommation d’électricité. Les constructeurs partenaires ne peuvent finalement agir que sur la partie refroidissement, les tensions et la cible de puissance. 

Voici le diagramme d’évolution de la tension en jeu et en test de torture :

Respect des normes

Avec 2,7 A en test de torture, la carte consomme un peu moins de la moitié du maximum préconisé la norme PCI SIG au niveau de l’alimentation 12 V de la carte mère. En jeu, cette valeur descend à 2 A, même quand la carte est overclockée. L’alimentation de la carte est donc bien répartie et la carte mère n’aura aucun mal à fournir le courant nécessaire. 

Graphiques détaillés de la consommation et de l’intensité du courant

Voici ci-dessous les courbes d’évolution de la consommation et de l’intensité du courant au cours de nos tests. On constate que la carte consomme pendant de très courts instants jusqu’à 388 W, mais ces valeurs ne sont pas inquiétantes car elles n’ont lieu que pendant quelques millisecondes.

Voici le graphique d’évolution de l’intensité du courant :

Si on augmente la cible de puissance au maximum, la consommation augmente d’environ 60 W, comme l’illustre le graphique ci-dessous. Les pics de consommation à 421 W sont enregistrés, mais la plupart des boitiers d’alimentation modernes sont en mesure de faire face à ces fugaces variations. Pas d’inquiétude à avoir donc, si ce dernier est relativement actuel.

L’intensité du courant grimpe elle aussi jusqu’à 33 A. C’est beaucoup, mais deux connecteurs d’alimentation à 8 broches auraient suffi pour satisfaire la demande. Le troisième connecteur est donc plutôt là pour impressionner.

En test de torture, les pics de consommation sont moins importants, même si la consommation reste supérieure à celle enregistrée en jeu.

L’intensité du courant se montre elle aussi plus régulière et ne révèle aucune faiblesse sur l’ensemble du test.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • chermositto
    Pour qui aime les cartes énormes, consommant un max et en fait chères depuis la fin de la promo.
    -1