MàJ : Comment RED SFR remplace votre fibre par du câble… sans résilier !

Chez RED SFR, on est sur le pied de guerre. Il faut dépouiller la concurrence de ses abonnés pour les récupérer sur son réseau. A tout prix. Et voilà comment ça se passe.

Mise à jour du 7 novembre 2016 (article original du 20 octobre) :
Une dernière étape « bonus » concernant la résiliation de l’ancien abonnement devait aussi vous être partagée. Voir à la fin de cet article !

Saurez-vous reconnaître le câble de la fibre ?

RED SFR est actuellement en pleine conquête du réseau « fibré ». Depuis le rachat de Numericable, le géant de la téléphonie de Patrick Drahi bénéficie d’un tout nouveau réseau coaxial/fibre sur lequel s’éclater. Et l’opérateur s’en donne à cœur joie. Voici comment RED SFR se débrouille pour vous vendre la « puissance de la fibre optique » sur une « RED Box Fibre » : en clair, vous brancher du câble alors même que vous êtes déjà en fibre FTTH chez un autre opérateur (Orange en l’occurrence).

1 – « On s’occupe de tout »

Première étape : une opératrice vous appelle avec un discours parfaitement rodé. RED (ou SFR ? La confusion est parfaite) est en campagne : leur stratégie consiste à tout gérer pour vous remplacer votre abonnement fibre Orange pour de la fibre SFR (ou RED ?). « – C’est bien une Box fibre ? Oui, c’est la Red Box Fibre monsieur. – C’est bien un débit 100 Mbit/s en download et en upload ? Oui effectivement monsieur. – Aurais-je une IP fixe ? Oui monsieur. » Bref, la stratégie, en clair, c’est répondre « oui » à tout, et placer le mot « fibre » à chaque phrase.

Dernier petit coup de bluff : « Attendez je vérifie… Oui vous êtes bien en fibre, vous n’avez pas besoin d’un technicien. On vous envoie la Box Fibre, vous la branchez et ça marchera tout de suite ! » Effectivement, l’appartement est déjà équipé d’une prise fibre optique murale. De quoi être aux anges ! En 5 clics sur Internet, on a remplacé son abonnement de 25 euros par un abonnement à 10 euros (la première année, sans engagement), avec l’opératrice au téléphone, pour vous aider à bien cliquer sur les bonnes cases. Dernier détail génial : SFR (ou RED ?) s’occupe de la résiliation de l’abonnement Orange à votre place, et prend en charge les frais nécessaires si besoin. Le top ! (Mise à jour : voir l’étape 4…)

A lire aussi chez Tom’s Guide :
Fibre optique : quel est le meilleur forfait ?

2 – « Ah non, je ne vous garantis rien »

Deuxième étape : vous recevez la RED Box Fibre. Elle est équipée d’une entrée coaxiale. C’est la Sagemcom F@st 3284 DC, en norme câble DOCSIS 3.0. Mince alors, comment rentrer un bon vieux câble coaxial dans sa prise optique murale ? On appelle le SAV : « On vous envoie un technicien pour vous installer la prise coaxiale monsieur. Ou vous pouvez annuler et recommencer un abonnement fibre. Un débit de 100 mégas en dowload et en upload ? Ah non monsieur, la personne avant moi vous a peut-être garanti quelque chose, mais moi je ne vous garantis rien. » Touché par l’envie de parler au technicien pour en savoir plus, on accepte, quitte à se désabonner ensuite, l’offre étant sans engagement.

Voici donc la Red Box FIBRE de SFR (ou RED ?)

3 – « Ah non, c’est du 5 ou 10 Mégas en upload »

Très sympa, le technicien. Rodé lui aussi. En bon Monsieur Malaussène de RED (ou SFR ?), il est habitué à amortir les gueulantes des clients qui pensaient avoir de la fibre. Et lui, il est parfaitement au courant : « Ah non monsieur, on est sur le réseau Numericable là. En fait, je vais vous expliquer : SFR se branche sur son réseau coaxial car ça ne lui coûte rien, même en envoyant un technicien. Pour se brancher sur le réseau fibre Orange, ça leur coûte beaucoup plus cher. En upload ? Ce sera du 5 ou 10 mégas, maximum. »

Avant… … Après !

Un simple changement de prise et tout marche. Enfin, avec des débits bien bridés comme il faut : jamais plus de 96 Mbits/s descendant, et 5 Mbits/s en débit montant ! « Ben oui, ça ne monte pas à plus de 40 Mbits/s en upload, même si vous êtes à 900 Mbits/s en download sur les meilleurs abonnements. Mais là, l’abonnement est vraiment pas cher n’est-ce pas ? » Il était très sympa ce technicien.

4 – « Ah non, nous n’avons pas résilié monsieur »

Deux semaines après cet heureux changement d’opérateur, toujours pas de courrier de retour pour l’ancienne Livebox Orange. On appelle RED SFR pour tirer ça au clair, car l’opérateur nous l’avait assuré : « on s’occupe de tout pour la résiliation de l’abonnement Orange, vous n’avez rien à faire ». Les nouvelles explications du conseiller RED SFR désenchante ce fantasme, que nous n’oserions qualifier de pur mensonge : en fait, RED SFR ne s’occupe de rien concernant la résiliation de l’ancien abonnement, l’opérateur compte exclusivement sur le système automatique de portabilité du numéro de téléphone. Or, nous n’avions pas demandé la portabilité du numéro fixe de la Livebox (jamais utilisé). Du coup, pas de résiliation !

Chez Orange, le forfait Zen Fibre (avec mobile) est donc massacré par la portabilité partielle, qui n’a touché que le numéro mobile. Il faut attendre deux jours pour que le forfait soit transformé en abonnement Livebox classique, puis rappeler pour résilier… Le conseiller Orange jubile : « Oui, fallait rester chez nous, monsieur ! ». Pas sûr… La filouterie d’un opérateur n’ayant d’égale que… celle de ses concurrents !