Vidéo : le refroidissement par immersion dans un PC compact, ça donne quoi ?

Bon, il faut quand même un bon gros watercooling en fin de cycle…

La technologie n’est pas nouvelle, mais Fuzzie, un employé de 3M, a présenté une version encore plus compacte de sa machine réalisée en 2013. Son concept ? Immerger le CPU directement dans un liquide diélectrique 3M Novec.

À lire aussi :
Iceotope refroidit les serveurs en leur donnant un bain
Le PC à l’huile : 30 litres dans le boîtier

Températures d’ébullition inférieures à 100 °C

Les liquides ont des points d’ébullition bien inférieurs à 100 °C : 61 °C pour le 7100 et 76 °C pour le 7200. L’IHS du processeur fait bouillir le liquide, lequel est recondensé et refroidi par un bloc de condensation relié à un radiateur de 360 mm. Une solution efficace puisque la température processeur reste très basse tout au long du stress test.

Pour ceux qui souhaitent en apprendre davantage, Fuzzie a également documenté les étapes de construction du « boîtier » dans une série de vidéos (7 vidéos d’une quinzaine de minutes chacune).