Accueil » Dossier » Le PC à l’huile : 30 litres dans le boîtier

Le PC à l’huile : 30 litres dans le boîtier

2 : Paré à plonger : les composants choisis 3 : Première tentative dans un bain d’huile 4 : Pas à pas : les outils et le matériel 5 : Rendre le boîtier étanche 6 : Rendre le boîtier étanche, suite 7 : Etanchéifier le socket du processeur 8 : Assemblage et montage des composants 9 : Immersion en plein fonctionnement (vidéo) 10 : Conclusion

Introduction

Le rêve secret de beaucoup de grands enfants est souvent le même : pouvoir passer un week-end entier à bidouiller et à bricoler jusqu’à plus soif. La récompense de tout ce travail, c’est d’obtenir une machine vraiment unique. Vous voulez un PC qui sorte vraiment du lot ? Eh bien vous n’allez pas être déçu.

La construction de notre PC solaire nous avait déjà beaucoup amusés. Et maintenant ? Le projet que nous vous présentons aujourd’hui a demandé un grand nombre d’heures de travail et de préparation, entrecoupées de nombreuses pannes.

Les composants utilisés par notre PC à l’huile ne sont pas des plus récents (l’idée étant initialement de minimiser la perte en cas de problème…), mais ils lui permettent tout de même d’être raisonnablement puissant, et de fonctionner sans le moindre bruit. C’est le secret du PC à l’huile : la quantité de liquide utilisée lui permet de fonctionner sans faire tourner le moindre ventilateur (inertie thermique). Et même en pleine charge, tous les composants essentiels (processeur, carte graphique, chipset) sont suffisamment refroidis. Vous découvrirez dans cet articles les étapes de ce projet, ainsi qu’une vidéo de l’immersion du PC en fonctionnement.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Paré à plonger : les composants choisis
  3. Première tentative dans un bain d’huile
  4. Pas à pas : les outils et le matériel
  5. Rendre le boîtier étanche
  6. Rendre le boîtier étanche, suite
  7. Etanchéifier le socket du processeur
  8. Assemblage et montage des composants
  9. Immersion en plein fonctionnement (vidéo)
  10. Conclusion