Accueil » Actualité » DirectStorage 1.1 peut réduire les temps de chargement de 40 % dans les jeux d’après Microsoft

DirectStorage 1.1 peut réduire les temps de chargement de 40 % dans les jeux d’après Microsoft

Une version plus prometteuse que la 1.0 grâce à l’ajout de la décompression GPU.

En mars 2022, Microsoft a déployé son API DirectStorage, initialement cantonnée aux Xbox Series X / S, sur PC Windows 11 / 10. Hélas, la mouture 1.0 n’a pas rencontré l’adhésion des développeurs. La firme de Redmond espère bien corriger le tir avec DirectStorage 1.1, l’API introduisant une nouvelle fonctionnalité indispensable.

Image 1 : DirectStorage 1.1 peut réduire les temps de chargement de 40 % dans les  jeux d'après Microsoft
© Microsoft

Cette API permet de réduire les temps de chargement dans les jeux. Comment ? En autorisant des interactions directes entre le GPU et le SSD NVME, sans le CPU comme intermédiaire. Le problème est que la première mouture ne proposait pas la décompression des assets (pourtant disponible sur console). En gros, DirectStorage 1.0 permet au GPU de récupérer directement certaines données du jeu présentes sur le SSD, mais pas celles compressées ; une lacune corrigée par DirectStorage 1.1. Avec cette version, le GPU peut extraire des données compressées puis les décompresser grâces à ses propres unités de calcul pour les stocker dans la VRAM.

Cette manœuvre exclut donc plus largement le CPU au cours du processus. La réduction des temps de chargement peut atteindre 40 % en fonction du jeu et de la configuration matérielle du PC selon Microsoft ; DirectStorage n’a pas, en revanche, d’incidence sur le nombre d’images par seconde.

2,36 secondes pour le CPU, 0,8 seconde pour le GPU

Cassie Hoef, gestionnaire de programme senior chez Microsoft, résume : “Lorsqu’un jeu est exécuté, les assets sont transférés dans la mémoire système, où le CPU décompresse les données avant qu’elles ne soient finalement copiées dans la mémoire du GPU pour être utilisées selon les besoins. Le transfert et la décompression de ces assets ont une forte incidence sur les temps chargement et limitent la quantité de détails disponibles dans les jeux en monde ouvert”.

Microsoft illustre le procédé en comparant une décompression GPU avec GDeflate (à gauche) prenant 0,8 seconde, contre 2,36 secondes pour une décompression CPU avec Zlib (à droite) ; l’entreprise ne renseigne pas le matériel utilisé.

Image 2 : DirectStorage 1.1 peut réduire les temps de chargement de 40 % dans les  jeux d'après Microsoft
© Microsoft

Les développeurs auront accès à DirectStorage 1.1 avant la fin d’année. L’avenir nous dira si cette version de l’API rencontre plus de succès que la précédente. Cela ne devrait pas être très difficile, puisqu’aucun jeu l’exploitant n’est encore paru sur PC Windows. Le premier devait être Forspoken ce mois-ci, mais les équipes de Luminous Productions ont reporté la sortie à janvier 2023.

Source : Microsoft