Accueil » Actualité » Une paire de processeurs EPYC Milan-X overclockée à 4,8 GHz

Une paire de processeurs EPYC Milan-X overclockée à 4,8 GHz

Une association qui offre 128 cœurs / 256 threads et 1,6 Go de cache !

AMD a présenté ses processeurs EPYC Milan-X dotés de 3D V-Cache en novembre dernier. Cette série comprend l’EPYC 7773X, un 64 cœurs / 128 threads qui possède 768 Mo de cache L3. Un vidéo blogueur chinois, Kenaide, a mis la main sur une paire de ces processeurs, toujours réservés à quelques partenaires ciblés d’AMD. Il a ainsi pu les tester mais également les overclocker.

Image 1 : Une paire de processeurs EPYC Milan-X overclockée à 4,8 GHz

À l’origine, l’EPYC 7773X a une fréquence de base de 2,2 GHz et une fréquence Boost de 3,5 GHz. Les échantillons techniques détenus par Kenaide sont très légèrement moins véloces : 2,1 GHz et 3,4 GHz respectivement. Il est toutefois parvenu à les overclocker à 4,8 GHz. Cela représente une hausse de 41 % de la fréquence Boost. Comme indiqué dans le premier paragraphe, l’atout principal des EPYC Milan-X par rapport aux EPYC Milan est leur quantité de cache l3 triplée. Le modèle 64 cœurs possède 256 Mo de cache L3 auxquels s’ajoutent 512 Mo issus du 3D V-Cache. Ajoutez à cela 32 Mo de cache L2.

AMD annonce des processeurs EPYC Genoa à 96 cœurs en 2022, des EPYC Bergamo à 128 cœurs en 2023

De 280 W à 1500 W

Vous l’imaginez, cette grosse quantité de mémoire vise à offrir des performances optimales dans des applications exigeantes en la matière. Par conséquent, la paire d’EPYC 7773X ne s’illustre pas vraiment dans les tests réalisés par Kenaide (Cinebench R23) : elle se positionne en deuxième position en multicœurs, à l’avant-dernière place en mono-cœur.

Image 2 : Une paire de processeurs EPYC Milan-X overclockée à 4,8 GHz
Image 3 : Une paire de processeurs EPYC Milan-X overclockée à 4,8 GHz

Concernant l’overclocking, Kenaide a installé ses processeurs sur une carte mère personnalisée, conçue pour les centres de données hyperscale et dotée d’un module de régulation de tension amélioré. Il a augmenté la limite de puissance à 1500 W au lieu de 280 W via l’utilitaire d’overclocking AMD EPYC et défini une tension de 1,55V. Un simple refroidissement par air a suffi à maintenir les processeurs au frais. À l’évidence, l’EPYC 7773X propose donc un bon potentiel d’overclocking susceptible d’intéresser quelques entreprises. Reste que dans la plupart des cas, ces puces finiront groupées au sein de supercalculateurs où les considérations relatives à la consommation et aux températures primeront sur les fréquences.

Image 4 : Une paire de processeurs EPYC Milan-X overclockée à 4,8 GHz

Source : Bilibili via TechPowerUp