Accueil » Actualité » Vidéo : démo technique époustouflante du moteur 3D Unity, rendue en temps réel !

Vidéo : démo technique époustouflante du moteur 3D Unity, rendue en temps réel !

Très apprécié des développeurs indépendants, Unity est un moteur de jeu qui a le vent en poupe et qui s’avère suffisamment flexible pour laisser les créateurs donner libre court à leur imagination. Exemple avec Adam, un film très impressionnant.

Unity Adam demo – the full film

Bien qu’arrivé très récemment sur le marché (en juin 2005 pour être précis), le moteur de jeu Unity a très vite gagné sa place parmi les ténors du genre (Unreal Engine notamment) grâce à sa très grande simplicité. Créé au départ pour Mac, Unity a très rapidement été porté sur Windows afin de permettre la création d’une large gamme d’applications. Le moteur est en effet capable de créer des applications fonctionnant sur les principales machines du marché (de la Wii à la PlayStation 4), sur mobile (IOS, Android), sur une page web via un plugin. Avec sa version 5.4 annoncée en mars, le moteur a lancé toute une gamme d’outils facilitant l’intégration de la réalité virtuelle. Grâce à cette flexibilité et à sa très grande facilité d’utilisation, Unity est vite devenu un moteur incontournable en matière de création vidéoludique. Il a été utilisé dans près de 30% des 1000 jeux les plus rentables de ces dernières années.

Image 1 : Vidéo : démo technique époustouflante du moteur 3D Unity, rendue en temps réel !

Sur une simple GeForce GTX 980 !

À l’occasion de l’Unite Europe 2016, qui s’est tenu au début du mois de juin, Unity a dévoilé Adam, un film de cinq minutes démontrant les possibilités offertes par ce moteur. En sus de disposer d’une direction artistique très impressionnante, ce court-métrage utilise de nombreux outils comme la gestion en temps réel des lumières ambiantes ou une simulation de la physique poussée grâce à Caronte FX. On pourra aussi y trouver pêle-mêle l’utilisation de fonctionnalités comme le brouillard volumétrique, du motion blur ou bien des shaders de transparence, développés pour l’occasion. La plus grosse prouesse de ce film reste cependant le fait qu’il ne s’agit pas de CGI précalculé. L’ensemble du film a été capturé en temps réel en 1440p sur une configuration utilisant une simple GeForce GTX980. Une performance spectaculaire qui laisse rêveur quant au potentiel de ce moteur pour l’industrie du jeu, mais aussi, pourquoi pas, du cinéma d’animation. Pour les plus curieux, un making of d’une partie de la séquence est disponible dans une vidéo réalisée à l’occasion de la GDC 2016.