Le contrôleur SSD de Marvell utilise la fonctionnalité HMB

Le 88NV1140 de MarvellLe 88NV1140 de MarvellMarvell a présenté un nouveau contrôleur SSD au CES 2016, le 88NV1140, qui a la particularité d’utiliser la fonctionnalité Host Memory Buffer (HMB) du protocole NVMe 1.2. Concrètement, elle permet au SSD d’utiliser la RAM comme mémoire tampon afin d’accroître les performances, ce qui permettra au SSD de ne pas avoir à intégrer une puce de DRAM, ce qui devrait baisser par conséquent les prix des SSD. À titre d’information, la DRAM utilisée par les SSD ne sert pas de cache classique, c’est-à-dire qu’elle ne sert presque jamais à stocker les données avant qu’elles soient écrites sur la NAND. La DRAM étant une mémoire volatile, ce genre de pratique pose un risque trop important de perte ou corruption de données.

En général, la DRAM des SSD stocke les tables des adresses abstraites des données présentes dans les mémoires Flash. Le problème est que si cette table est stockée sur une NAND, les performances baissent de façon importante. La NAND ne sert donc qu’à faire des backups réguliers de ces tables qui sont lues depuis la DRAM. Le protocole NVMe 1.2 permet au SSD de gérer une petite portion de la DRAM du système afin de pallier le manque de DRAM dans le SSD. En plus de la baisse des prix du SSD que cette mesure implique, cela devrait permettre de miniaturiser la taille des SSD dans les terminaux mobiles plus petits, comme les tablettes. Voilà pourquoi on s’attend à ce que le contrôleur de Marvell soit avant tout utilisé sur ce type de produits.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires