AMD Radeon Software Adrenalin Edition : l'overlay tant attendu est enfin là !

A l'origine, il y avait les pilotes Catalyst Omega. Puis, en 2015, AMD lança ses drivers Radeon Software Crimson Edition, suivis en 2016 des Radeon Software Crimson ReLive Edition. Pour 2017, il était donc presque normal que le constructeur nous propose une nouvelle version de ses pilotes graphiques : accueillez aujourd'hui les Radeon Software Adrenalin Edition.

Si les mises à jour incrémentales de ces pilotes apportent le plus souvent un support officiel pour le nouveau matériel, résolvent des problèmes ou des bugs avec les jeux et les applications, voire augmentent (légèrement) les performances grâce à une optimisation continue, les nouveaux pilotes annuels permettent généralement à AMD de déployer de nouvelles fonctionnalités ou d'améliorer des fonctions existantes.

Avec une couleur rouge foncée spécifique rappelant celle d'une rose hybride du même nom, les pilotes Radeon Software Adrenalin Edition ajoutent ou modifient six composants dans l'écosystème logiciel d'AMD : Wattman, Chill, ReLive et Enhanced Sync sont améliorés, tandis que le Radeon Overlay et AMD Link font leur apparition. Le constructeur ajoute toutefois qu'une trentaine de fonctionnalités sont concernées par ces nouveaux pilotes.

AMD Link

Commençons par Link, une application mobile (Android 5.0+ et iOS 10+) qui facilite le monitoring, le contrôle ReLive et l'interaction sociale via une connexion WiFi. La configuration est plutôt simple : l'application Link vous guide afin d'activer le serveur Link sur votre machine, et il ne reste ensuite plus qu'à ajouter un PC - le votre, en l’occurrence - à l'application mobile.

Une fois connecté, cinq icônes apparaissent sur le tableau de bord. Le premier bouton n'est autre que l'accueil (avec quelques liens publicitaires, il n'y a pas de petits profits). A ses côtés on trouve un bouton ReLive permettant l'enregistrement, le streaming, le replay instantané, la capture d'écran ou encore l'accès à la galerie.

Les trois autres boutons permettent le paramétrage de l'application, avec la liste des PC connectés, la lecture des flux d'actualité (Facebook, RSS, Instagram, Twitch, YouTube et Twitter sur Radeon Pro, Ryzen, Radeon Instinct et Radeon Graphics) et enfin le monitoring. Il est alors possible de surveiller les performances instantanées et passées (une ou trois minutes d'historique et des intervalles d'échantillonnage d'une ou trois secondes), bien que les données soient réinitialisées à l'arrêt de l'application Link. Quelques bugs subsitent toutefois, en particulier sur les configurations multi-GPU.

Radeon Overlay

Radeon Overlay est peut-être plus intéressant encore : cette fonctionnalité facilite l'accès à ReLive en jeu, permettant de surveiller les performances, les paramètres de refroidissement, le contrôle de la fréquence d'images, la gestion FreeSync ou encore les paramètres de couleurs. Le choix du raccourci clavier (Alt+R par défaut) est bien entendu paramétrable.

Il est possible de sauvegarder des replays instantanés via Radeon Overlay, de diffuser en streaming ou encore de prendre des captures d'écran sans quitter le jeu. L'ovrelay permet en outre d'activer et de désactiver les fonctions Chill et FreeSync, ou encore de modifier les réglages de couleurs.

Performances

En plus des nouvelles fonctionnalités, et de l'amélioration de certaines qui étaient déjà disponibles, AMD affirme que les pilotes Radeon Software Adrenalin Edition apportent également des améliorations du côté des performances (par rapport aux Crimson ReLive Edition 16.12.1 de décembre 2016). Nous avons donc réalisé nos propres tests avec cinq jeux que nous utilisons régulièrement comme benchmarks : Ashes of the Singularity: Escalation, Middle-earth, Shadow of War, The Witcher 3, Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands, et Tom Clancy’s The Division. Deux jeux sont DirectX 12, les autres sont des titres compatibles DirectX 11. Les tests ont été réalisés en 1920x1080 avec une Radeon RX 470.

Nous avons effectivement noté une amélioration des performances dans Ghost Recon par rapport aux pilotes 16.12.1, mais c'était déjà le cas avec les pilotes Crimson ReLive Edition 17.11.4 : l'amélioration des performances dans ce jeu a probablement plus à voir avec l'optimisation du jeu plus tôt cette année lors de son lancement. Mis à part cela, il n'y a - hélas - pas grand chose d'autre à signaler avec notre échantillon de jeux...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire