Numericable-SFR devra arrêter de confondre câble et fibre optique

La technologie FTTLa est utilisée par Numericable et Bouygues Telecom.La technologie FTTLa est utilisée par Numericable et Bouygues Telecom.

Numericable, à l'origine un opérateur câble, raccorde la grande majorité ses clients "fibre" avec un mélange des deux technologies, baptisé FTTLa. La fibre optique parvient jusqu'à proximité du logement, par exemple dans la rue ou en bas d'immeuble. Les derniers mètres dans les logements (ce qu'on appelle câblage vertical) sont couverts en câble coaxial. Cette subtilité technique a un gros avantage pour Numericable-SFR : l'opérateur peut raccorder un grand nombre de logements très rapidement et sans refaire tout le câblage vertical. Il peut ainsi se targuer de posséder 8 millions de clients éligibles à la fibre. Mais il y a un gros inconvénient pour les abonnés : le débit montant sur câble est largement inférieur à ce que permet une liaison FTTH, fibrée de bout en bout.

Le débit montant et le type de raccordement indiqué

L'ARCEP se félicite aujourd'hui que le législateur a suivi ses recommandations. L'arrêté impose que « tout message publicitaire [à partir du 1er juin 2016] ou document commercial [à partir du 1er juin 2017] [...] s’il associe le terme "fibre” aux services du fournisseur alors que le raccordement du client final jusque dans son logement n’est pas réalisé en fibre optique, comporte la mention “(sauf raccordement du domicile)" ». Il stipule également que le débit montant soit indiqué de la même manière que le débit descendant et que la nature physique du branchement.

Contacté par nos confrères de NextInpact, Numericable estime que cet arrêté est techniquement irrecevable et envisage des recours.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • Une très bonne nouvelle !
    1
  • 100/5 , peut mieux faire pour de la "fibre" !
    0
  • Ca me rappelle la loi sur les boulangeries...
    0