Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

AMD Phenom II X4 955 : overclocking

Overclocker les processeurs d'entrée de gamme
Par

Suivant la même procédure que pour l’overclocking du Phenom II X2 550, nous avons réglé la tension du core de notre Phenom II X4 955 Black Edition (un processeur quad-core) sur 1,50 volt, celle de la mémoire sur 1,65 volt et celle du contrôleur mémoire sur 1,45 volt. Malheureusement, dès l’instant où nous avons commencé à accroître le coefficient multiplicateur du processeur (via le paramètre « Adjust CPU Ratio » du BIOS), nous nous sommes rendus compte qu’à de telles tensions, le ventilateur ne parvenait absolument pas à gérer quatre cores à pleine charge.

Nos tests de stabilité sur quatre threads en 64 bits sous Prime95 indiquent que le système plante dès que la température du core atteint les 59 °C (selon le logiciel AMD OverDrive Utility). Nous savions qu’une tension de 1,50 volt serait pratiquement idéale pour nos test si seulement le ventilateur parvenait à suivre. Donc, plutôt que de démarrer à la tension d’usine (1,328 volt) et de monter, nous avons utilisé la méthode inverse : partir de 1,50 volt et descendre jusqu’à ce que le core n’atteigne plus la température critique.

À 1,48 volt, le CPU atteint les 59 °C au coefficient multiplicateur 18x ; à cette température, Prime95 génère une erreur sur un thread (soit un core). Une tension de 1,46 volt nous permet de monter jusqu’à 19x avant de rencontrer la même erreur (à la même température). À 1,45 volts et 19x, par contre, le programme plante avant d’atteindre le 59 °C, ce qui indique qu’une tension plus élevée est nécessaire pour fonctionner correctement à cette vitesse.

Mais les réglages ci-dessus ne constituaient qu’une première étape : les tensions précitées étaient en effet obtenues à l’aide du paramètre « CPU VDD Voltage » du BIOS et l’erreur de sous-tension était en fait due à une fluctuation de la tension à plein charge. En faisant grimper la valeur du paramètre « CPU Voltage » à 1,480 volt, nous avons en pratique permis au système de fonctionner à 1,456 volt, à pleine charge et à une température maximale d’environ 55 °C.

Augmentation de la fréquence du bus HT

Stable à 19 x 200, la fréquence du processeur pouvait encore être augmentée via l’horloge du bus HT, désignée par le paramètre « Adjust CPU FSB Frequency » (voir première capture d’écran du BIOS, ci-dessus). Nous avons procédé par paliers de 2 MHz : le système s’est avéré stable à 202 MHz mais s’est crashé au bout de 40 minutes à 204 MHz. Finalement, une valeur de 203 MHz nous a permis de fonctionner à pleine charge, sans erreur et durant plusieurs heures, et donc d’obtenir une fréquence d’horloge finale de 3,85 GHz.

À cette vitesse, la température maximale que nous avons enregistrée a été de 56,5 °C, ce qui n’est quand même pas trop éloigné des 59 °C qu’il fallait à tout prix éviter. Il est important de noter que la température a bien moins d’incidence sur la stabilité à plus faible fréquence, ce qui signifie que les systèmes incapables d’atteindre cette température pourtant relativement modérée seront limités dans leurs possibilité d’overclocking.

Mémoire

En DDR3-1624, nos barrettes de mémoire ont supporté les même latences minimum que celles affichées par la DDR3-1616 du Phenom II X2 550.