Rooter son smartphone Android et changer de ROM sur 56 modèles

Samsung Galaxy S4 LTE (GT-i9505)

[Mis à jour le 10/10/14]

Sorti en avril 2013, le Samsung Galaxy S4 LTE (GT-I9505) est doté d’un écran Super AMOLED Full HD de 5 pouces. Le Galaxy S4 LTE embarque un SoC Qualcomm Snapdragon 600 (APQ8064T quad-core) cadencé à 1,9 GHz (intégrant un GPU Adreno 320), 2 Go de RAM et 16 Go, 32 Go ou 64 Go de mémoire flash. Ce smartphone est compatible HSPA+ et LTE (4G), WiFi 802.11n/ac et Bluetooth 4.0. Voyons comment rooter et changer la ROM d’origine du Samsung Galaxy S4. (Voir aussi notre article dédié).

Attention, les applications installées ainsi que les fichiers personnels pourront être effacés. Pensez donc à faire des sauvegardes avant toute manipulation !

Cette opération comporte des risques et peut conduire à une annulation de la garantie de votre smartphone. Tom's Hardware ne peut être tenu responsable des éventuels problèmes rencontrés.

Les logiciels nécessaires :

Samsung USB Driver v1.5.33.0 .
Odin v3.09
(une inscription au forum XDA peut être requise)
CF-Auto-Root pour GT-i9505 .
PhilZ Touch 5 Recovery .
CyanogenMod 11-M3-jfltexx .
Google Apps 20140606 (CM 11) .

Etape 1 : Installer les pilotes

  • Avant tout, il convient de bien vérifier que la batterie du Galaxy S4 est pleine.
  • Activez le débogage USB (Menu -> Paramètres -> Applications -> Développement -> Cochez "Débogage USB").
  • Installez les pilotes USB afin que l’ordinateur reconnaisse le Galaxy S4.

 

Etape 2 : rooter le Galaxy S4

  • Redémarrez le Galaxy S4 en mode « download » (Touches « Volume Bas » et « Home » pressées et appuyez sur Power). Branchez le Galaxy S4 à l’ordinateur.
  • Extraire le fichier CF-Auto-Root-jflte-jfltexx-gti9505.zip.
  • Lancez Odin. Si tout va bien, la case en haut à gauche est jaune, ce qui signifie que le smartphone est correctement reconnu. La case « Auto Reboot » doit être cochée. Ne surtout pas cocher la case « re-partition » ! Cliquez sur « PDA » et sélectionnez le fichier CF-Auto-Root-jflte-jfltexx-gti9505.tar.md5, puis appuyez sur « Start ».
  • Il se peut que le Galaxy S4 ne redémarre pas tout seul en mode Recovery au milieu de la procédure. Si c'est le cas, reprenez depuis le début mais en décochant la case « Auto Reboot ». Après l'étape de flashage avec Odin, rentrez manuellement dans le Recovery (Touches « Volume Haut » et « Home » pressées et appuyez sur Power), l'installation de CF-Auto-Root devrait alors continuer.
  • Le smartphone redémarrera tout seul à la fin de la procédure. Le Galaxy S4 est désormais rooté.

 

Etape 3 : installer PhilZ Touch 5 Recovery

  • Démarrez le Galaxy S4 en mode « download » (Touches « Volume Bas » et « Home » pressées et appuyez sur Power). Branchez le Galaxy S4 à l’ordinateur.
  • Lancez Odin. Si tout va bien, la case en haut à gauche est jaune, ce qui signifie que le smartphone est correctement reconnu. La case « Auto Reboot » doit être cochée. Ne surtout pas cocher la case « re-partition » ! Cliquez sur « PDA » et sélectionnez le fichier philz_touch_5.06.0-i9505.tar.md5, puis appuyez sur « Start ». 
  • Il se peut que le Galaxy S4 ne redémarre pas tout seul en mode Recovery au milieu de la procédure, ou bien que vous ayez toujours le Recovery « stock ». Si c'est le cas, reprenez depuis le début mais en décochant la case « Auto Reboot ». Après l'étape de flashage avec Odin, rentrez manuellement dans le nouveau Recovery (Touches « Volume Haut » et « Home » pressées et appuyez sur Power). Choissisez alors l'option « reboot system now » puis « yes - disable flash recovery ».
  • Le smartphone redémarrera tout seul à la fin de la procédure. Le Galaxy S4 est désormais rooté.

 

Etape 4 : Installer la ROM de son choix

Quelle que soit la ROM custom choisie, la méthode est similaire. Dans cet exemple, nous avons choisi CyanogenMod-11 (basé sur Android 4.4.2 Kit Kat).

Avant toute chose, réalisez une sauvegarde de vos données (via Titanium Backup, SMS Backup & Restore ou Call Backup & Restore par exemple) puis un backup Nandroid (via le mode restore).

Installer la ROM CyanogenMod 11 et les Google Apps

  • Placez les fichiers cm-11-20140210-SNAPSHOT-M3-jfltexx.zip et gapps-kk-20140606-signed.zip à la racine de la carte mémoire.
  • Démarrez en mode recovery (Touches « Volume Haut » et « Home » pressées et appuyez sur Power).
  • Sélectionnez l’option « Wipe data/factory reset ».
  • Sélectionnez l’option « Wipe cache partition ».
  • Sélectionnez « Install .zip from SD card », puis choisir le fichier cm-11-20140210-SNAPSHOT-M3-jfltexx.zip.
  • Une fois l’installation de CyanogenMod terminée, sélectionnez « Install .zip from SD card », puis choisir le fichier gapps-kk-20140606-signed.zip.
  • Une fois l’installation terminée, redémarrez le Galaxy S4 (option « Reboot system now »). Le smartphone devrait démarrer sous la nouvelle ROM. Attention, le premier démarrage peut prendre un certain temps...

 

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Chklang
    Magnifique article je trouve, qui regroupe de les procédures de chaque appareil majoritairement connu et en circulation. Cet article devrait figurer dans la liste des articles épinglés, avec les comparatifs de carte graphique.
    0
  • arobase40
    @Chklang,

    +1

    Pour ce qui concerne le Honor 5x (je ne connais pas les autres produits de la gamme Huawei, Honor), il faut savoir qu'il faut d'abord obtenir un code de déblocage du bootloader à obtenir via le site de Honor et c'est déjà pas une mince affaire car pas facile à accéder (gros bug du site) et dans certaines situations on se retrouve sur la version chinoise du site...

    Ensuite une fois la procédure de déblocage lancée, toutes les données sont effacées (factory reset), donc prévoir une sauvegarde !
    Le root en lui-même ne pose pas de problème.

    A l'instar des derniers Samsung Galaxy, le statut de bootloader débloqué est irréversible (au mieux, "relocked" au lieu de "locked") !

    Avec tous les produits à base de SOC Mediatek (smartphones ou tablettes), il n'existe pas de procédures de mises à jour, que ce soit via un flash ou en OTA, donc là encore : effacement de toutes les données !!!

    Pour ce qui est des produits Samsung avec Knox installé (comme avec le Galaxy Note 3 N9005 par exemple), c'est beaucoup plus compliqué car si l'on flash un recovery modifié ou un kernel modifié, il y aura l'un des deux flags, ou les deux, qui seront impactés de façon définitive.
    Il existe une procédure de root sans custom recovery, et donc sans toucher aux flags, mais c'est assez compliqué et assez long et il faudra acheté la version de SuperSU Pro...
    Dans cette situation il faudra renoncer à installer Xposed Framework et ses modules ( sous Lollipop et ultérieur)...
    0