Test : AMD Threadripper 1900X, mieux qu'un Ryzen 7 1800X ?

Avec sa gamme Threadripper, AMD vise clairement le marché haut de gamme/professionnel. Toutefois, le 1900X et ses 8C/16T se positionne comme le moins cher des processeurs compatibles avec le chipset X399. D’après la marque texane, ce processeur peut jouer un rôle de ticket d’entrée le plus accessible possible vers une plateforme capable d’accueillir des processeurs plus puissants, si le besoin s’en ressent.

Nous sommes maintenant tous habitués aux grands principes de rapport performances/prix chez AMD : plus de coeurs pour moins cher, des cartes mères plus accessibles ainsi que l’intégralité des fonctionnalités inhérentes à l’architecture CPU. Le Threadripper 1900X s’inscrit dans cette philosophe, tout en sachant que son plus proche concurrent chez Intel, le Core i7-7820X, embarque le même nombre de coeurs tout en coûtant environ 70 euros de plus. En revanche, le 1900X nécessite l’achat d’une carte mère X399 particulièrement onéreuse, ce qui créé un risque de cannibalisation au sein de l’offre AMD: le Ryzen 7 1800X propose également 8C/16 tout en coûtant moins cher, ce qui est également vrai pour les cartes mères basées sur le chipset X370.

Caractéristiques techniques

Le Threadripper 1900X propose une fréquence par défaut de 3,8 GHz, la plus élevée de tous les Threadripper, laquelle peut grimper jusqu’à 4,2 GHz grâce à l’XFR boost sous réserve que le système de refroidissement soit à la hauteur. En associant deux contrôleurs mémoire double canal, le 1900X permet une gestion quadruple canal de la mémoire (capacité maximale de 512 Go), soit le double de ce dont le 1800X est capable. En outre, les Threadripper sont compatibles avec la mémoire ECC et AMD propose une connectivité maximale : le 1900X propose ainsi 64 lignes PCIe 3.0 (contre 16 pour le 1800X) ainsi qu’un plus grand nombre de ports USB.

Cette connectivité PCIe accrue est susceptible de constituer un argument très appréciable pour tous ceux parmi nous ayant des besoins importants en la matière : plusieurs cartes filles (GPU ou streaming) ou de multiples périphériques de stockage NVMe. Exemple supplémentaire de la générosité d’AMD en matière de fonctionnalités, la firme texane permet de configurer un RAID 0,1 ou 10 de périphériques NVMe dans la limite de 10 SSD, tandis qu’Intel fait payer son utilitaire vROC  (Virtual RAID On CPU) permettant de libérer cette fonctionnalité (dans la limite de 20 SSD).

Les différences architecturales entre 1900X et Ryzen 7 1800X sont nombreuses. Pour aller à l’essentiel, les Threadripper haut de gamme répartissent leurs coeurs actifs sur leurs deux dies ainsi que les quatre CCX quad-core, tandis que le 1900X confine ses coeurs actifs au sein d’un seul CCX dans chaque die afin de minimiser les latences.

Chaque CCX embarque 8 Mo de cache L3 partagés, ce qui veut dire que la désactivation de deux CCX diminue la quantité de mémoire cache disponible. De ce fait, le 1900X se contente de 16 Mo de cache L3 au total, tandis que les modèles supérieurs en proposent jusqu’à 32 Mo. Fort heureusement, le 1900X conserve tout de même la gestion mémoire quad-channel ainsi que l’ensemble des contrôleurs E/S propres à Threadripper.


Threadripper 1950X
Threadripper 1920X
Core i7-7820X
Threadripper 1900X
Ryzen 7 1800X
Prix
929 €
780 €
600 €
530 €
416 €
Socket/Chipset
TR4/X399
TR4/X399
LGA 2066/X299
TR4/X399
AM4/X370
Cores/Threads
16/32
12/24
8/16
8/16
8/16
TDP
180 Watts
180 Watts 140 Watts
180 Watts 95 Watts
Fréquence par défaut (GHz)
3,4
3,5
3,6
3,8
3,6
Fréquence Boost (GHz)
4 (4,2 XFR)
4 (4,2 XFR)
4,3 / 4,5 (TB 3.0)
4 (4,2 XFR)
4 (4,1 XFR)
Cache (L2+L3)
40 Mo
38 Mo19 Mo
20 Mo
20 Mo
Compatibilité mémoire
DDR4-2666
DDR4-2666DDR4-2666DDR4-2666DDR4-2666
Gestion mémoire
Quad Channel
Quad ChannelQuad ChannelQuad ChannelDual Channel
Coefficient multiplicateur débloqué
OuiOuiOui
OuiOui
Lignes PCIe64
64
28
64
16

Notons qu’AMD recommande toujours l’utilisation de la fonctionnalité du mode « game » pour le 1900X. Celle-ci aborde l’architecture mémoire distribuée de Threadripper en forçant l’exécution des données sur le die directement relié à un contrôleur mémoire (NUMA). En outre, le mode « game » désactive un die au niveau logiciel pour éliminer la latence inter-die. Ceci veut dire que le 1900X fonctionne alors en quad-core avec SMT (4C/8T), comme le Ryzen 5 1500X. Nous verrons les répercussions de ce mode en jeu sur les pages qui viennent.

AMD annonce un TDP de 180 Watts pour le 1900X, c’est-à-dire la même valeur que celle communiquée pour les 1920X et 1950X, lesquels embarquent pourtant 12 et 16 cores respectivement. On remarque également que ce TDP est pratiquement deux fois plus important que les 95 Watts du Ryzen 7 1800X et supérieur aux 140 Watts affichés pour le Core i7-7820X. Comme c’est le cas pour tous les Threadripper, le dissipateur doit être acheté en plus du processeur, mais le joint d’Indium entre die et capsule facilite les choses là où Intel persiste à utiliser de la pâte thermique de mauvaise qualité.

Les cartes mères à chipset X399 (Threadripper) entrainent toujours un surcoût important par rapport aux modèles X370 (Ryzen), de même que l’offre est moins riche. En clair, si le but est avant tout de jouer, mieux vaut tabler sur le rapport performances/prix avec un Ryzen 7, une carte mère AM4 nettement moins chère (outre le X370, le chipset B350 est particulièrement intéressant) plutôt que de payer aux prix fort une configuration dont on ne tirera pas pleinement parti.