Hacker Windows 7 pour utiliser un CPU Kaby Lake ou Ryzen

Que le jeu du chat et de la souris commence.

Le message d’erreur lorsque Windows 7 détecte un Kaby Lake ou RyzenUn projet sur GitHub, conçu par un utilisateur répondant au nom de Zeffy, permet de contourner le système empêchant de mettre à jour Windows 7 si son PC utilise un processeur Kaby Lake ou Ryzen. Depuis quelque temps, Microsoft bloque le lancement de Windows Update si le système détecte ces composants, afin de forcer les utilisateurs à passer à Windows 10.

À lire aussi :
Notre comparatif de processeurs

Tromper Microsoft

Zeffy a découvert que Microsoft avait créé deux nouvelles fonctions : IsCPUSupported(void) et IsDeviceServiceable(void), pour déterminer si les mises à jour peuvent être installées. Le correctif a pour seul objectif d’obliger ces deux fonctions à retourner le chiffre 1 quelle que soit la configuration, afin de tromper le système d’exploitation. L’installation du patch demande seulement de lancer le fichier “aio-wuaueng.dll-patch.bat”, situé dans le dossier patch_scripts, avec les droits administrateurs.