Accueil » Test » Test : Core i9-9980XE, 18 coeurs face aux AMD Threadripper

Test : Core i9-9980XE, 18 coeurs face aux AMD Threadripper

1 : Introduction 2 : Consommation, overclocking et configuration du test 3 : VRMark et 3DMark 4 : AotS: Escalation et Dawn of War III 5 : Far Cry 5, GTA: V et Hitman 6 : Shadow Of War et Project CARS 2 7 : Performances en bureautique 8 : Rendu, transcodage et compression

Conclusion

Image 2 : Test : Core i9-9980XE, 18 coeurs face aux AMD Threadripper
6/10

Intel Core i9-9980XE

2000€
On aime
  • Performances équilibrées en mono comme en multithread
  • Fréquences Turbo Boost revues à la hausse
On n’aime pas
  • Trop cher par rapport à la concurrence
  • Forte consommation
  • Dissipation thermique nécessitant un dissipateur musclé ou un circuit de watercooling
Verdict :

Le Core i9-9980XE propose des performances dignes de son statut de vaisseau amiral sur une grande variété de domaines grâce à ses 18 cœurs ainsi que des fréquences Turbo Boost agressives. Malheureusement, ces qualités sont très cher payées, d’autant plus qu’il faut également inclure dans son budget une carte mère haut de gamme, un circuit watercooling performant et une alimentation haute capacité pour l’overclocking.

plus

Malgré son statut de vaisseau amiral dans le segment très haut de gamme d’Intel, le Core i9-9980XE doit faire face à une compétition autrement plus rude que son prédécesseur. A vrai dire, mis à part le processus de gravure 14nm optimisé et un joint en iridium comme interface thermique, il n’a pas grand-chose pour se différencier de son prédécesseur. Il en résulte qu’Intel a du mal à faire face aux plus performants des Threadripper d’AMD.

Performances moyennes et perf/prix

Ne nous méprenons pas : le Core i9-9980XE est un processeur performant. Intel a fait de vrais progrès en matière de fréquences Turbo Boost, ce qui se traduit par un plus grand nombre d’ips en jeu ainsi que des résultats en hausse sur les benchmarks de notre suite de tests. Ceci étant dit, les gains sont généralement assez faibles :

Finalement, le Core i9-9980XE ne propose que 3,3 % de performances supplémentaires en jeu par rapport au 7980XE. Si les Ryzen Threadripper ne sont pas aussi rapides sur les mêmes jeux, le 2950X en particulier va faire parler de lui dans sa tranche tarifaire (1000 € maximum) tant il est performant dans tous les domaines. De plus, le passage à une définition QHD et a fortiori 4K fera de lui le parfait associé à une carte graphique haut de gamme.

Le Core i9-9980XE s’est aussi montré impressionnant sur les tests applicatifs, sans pour autant écraser la concurrence. Un grand nombre de benchmarks multi-threadés sont remportés par AMD grâce à son monstre 32C/64T, le Threadripper 2990WX. Les deux marques nous forcent à faire quelques concessions compte tenu des compromis architecturaux qu’ils ont dû faire pour rendre possible ces dizaines de cœurs sur un seul processeur. Il faut donc peser le pour et le contre à la lumière de ses besoins.

Pénalisé par son prix

Certains parmi nous seront sensibles au fait qu’AMD a préservé la gestion de la mémoire ECC sur Threadripper, là où Intel a manifestement eu peur que Skylake-X ne vienne cannibaliser les ventes de ses Xeon. Si le géant de Santa Clara s’est enfin décidé à laisser intact l’intégralité des lignes PCIe sur l’ensemble des Skylake-X, rappelons qu’AMD l’a fait en premier. Il en va de même pour l’interface thermique : le fait de revenir à un joint en soudure n’est pas un luxe à nos yeux, mais une nécessité. En parallèle, le Ryzen Threadripper 2950X ne coûte même pas la moitié d’un Core i9-9980XE et s’avère pourtant compétitif par rapport à ce dernier dans de nombreux benchmarks. Le processeur d’AMD constitue donc clairement le meilleur rapport performances/prix en haut de gamme pour qui veut jouer, streamer, créer des contenus et coder.

Pour ceux parmi nous ayant ces mêmes besoins sans avoir 1000 € à investir dans un processeur très haut de gamme, une carte mère à l’avenant, une alimentation haute capacité et un kit de watercooling, le Core i9-9900K constitue une bonne alternative. On touche aux performances du très haut de gamme sur une plateforme autrement plus accessible. Bien entendu, on ne peut pas parler du Core i9-9900K comme d’un bon rapport qualité-prix dans l’absolu, mais il constitue une bonne réponse aux besoins intensifs pour tous ceux voulant monter la configuration la plus performante qui soit en jeu.

Les petits progrès du Core i9-9980XE par rapport à son prédécesseur ne nous ont pas fait vibrer, mais les paliers Turbo Boost plus agressifs, les caches plus généreux et l’accès à l’intégralité des lignes offertes par le contrôleur PCI Express rendent tout de même Skylake-X 2ème génération plus intéressant que les processeurs très haut de gamme qui l’ont précédé côté Intel. Le Core i9-9980X est un CPU paré pour le calcul intensif qui ne manque pas de qualités pour tous ceux parmi nous qui ont des besoins conséquents. Cependant, il nous semble handicapé par la politique tarifaire d’Intel qui semble faire comme si la concurrence n’existait pas.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Consommation, overclocking et configuration du test
  3. VRMark et 3DMark
  4. AotS: Escalation et Dawn of War III
  5. Far Cry 5, GTA: V et Hitman
  6. Shadow Of War et Project CARS 2
  7. Performances en bureautique
  8. Rendu, transcodage et compression
  9. Conclusion