Bon anniversaire... Centrino

CentrinoCentrino

Il y a 10 ans et un jour, le 12 mars 2003, Intel lançait Centrino, sa plateforme mobile. C'était une révolution : on passait du gourmand Pentium 4 Mobile, qui faisait plus office de chauffage d'appoint que de processeur autonome, au Pentium M, une évolution du Pentium III et de l'antique core P6 (Pentium Pro).

Carmel en 2003

La première génération de Centrino proposait un processeur Pentium M Banias ou Dothan (plus tard) sur un bus à 400 MHz, un chipset i855 et son médiocre IGP Intel Extreme Graphics 2 et une carte Wi-Fi, obligatoire. Intel a commencé par proposer la PRO/Wireless 2100B (uniquement compatible 802.11b) avant de proposer la PRO/Wireless 2200BG, compatible 802.11g. La plateforme proposait de l'AGP pour la carte graphique et du PCI pour la carte Wi-Fi. Le premier Pentium M, le Banias, était gravé en 130 nm et proposait 1 Mo de cache de niveau 2. Il était significativement plus rapide que le Pentium 4, même avec sa fréquence maximale de 1,8 GHz. Le Dothan, apparu plus tard, est un die shrink en 90 nm de ce processeur, avec 2 Mo de mémoire cache et une fréquence maximale (en bus 400 MHz) de 2,1 GHz.

Les premiers Centrino avaient obligatoirement du Wi-Fi — ce qui n'était pas systématique à l'époque —, un processeur rapide et une bonne autonomie (4 à 5 heures), une révolution pour l'époque.

Sonoma en 2005

Sonoma, en 2005, est une évolution de la plateforme. Le processeur reste un Pentium M Dothan, mais en bus 533 MHz, alors que le chipset évolue. D'un i855, on passe à un i915 nettement plus complet : IGP plus rapide (GMA900), prise en charge du PCI-Express, du SATA, de la DDR2, etc. Intel annonce aussi une carte qui prend en charge le 802.11a, la 2915ABG.

Sonoma offre plus de puissance, mais l'autonomie diminue un peu. C'est une plateforme Sonoma simplifiée qui sera utilisée pour le premier Eee PC d'Asus, en 2007.

Napa en 2006

En 2006 (et en 2007 avec Napa refresh), Centrino passe au dual core : Intel lance le Core Duo (et son pendant monocore le Core Solo), en couple avec le chipset i945 et le célèbre GMA 950. Napa refresh est une simple évolution avec le passage d'un Core Duo Yonah (90 nm) à un Core 2 Duo Merom (65 nm), une évolution du processeur qui est enfin 64 bits. Intel a proposé deux cartes Wi-Fi : la 3945ABG en Mini Card (802.11a/b/g) et la 4965AGN, première carte à prendre en charge le 802.11n.

Santa Rosa en 2007

En 2007, Santa Rosa couple un Core 2 Duo Merom en bus 800 MHz avec un chipset i965 (GMA X3100) et une carte Wi-Fi 4965AGN. Une version refresh, avec des processeurs Core 2 Duo Penryn (45 nm) au aussi été proposée.

Après Santa Rosa, on est passé à ce qu'Intel appelle Centrino 2 (Montevina en 2008) avant d'abandonner le nom un peu plus tard. Actuellement, le nom est surtout utilisé pour les cartes Wi-Fi, qui ne sont plus imposées par Intel.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire