Accueil » Test » ASRock Fatal1ty Z170 : mini-ITX mais maxi perfs ?

ASRock Fatal1ty Z170 : mini-ITX mais maxi perfs ?

2 : Fonctionnalités 3 : UEFI et logiciels 4 : Configuration du test 5 : Benchmarks 6 : Overclocking et conclusion

Introduction

Autrefois l’apanage des configurations bureautiques et PCHC, le format Mini ITX a décollé sur les produits orientés performances par transfert de production, dès lors que les fabricants ont pu lever le pied sur les cartes mères Micro ATX. Manifestement, le marché des machines de jeu compactes accorde peu d’importance au SLI/CrossFire et ne semble pas avoir besoin des ports supplémentaires autres que ceux destinés aux cartes graphiques que le format Micro ATX. 

Ceci ne veut pas dire que la transition s’est faite sans heurt : les premiers boitiers Mini ITX étaient par exemple conçus pour le format DTX d’AMD, lequel n’a pas su s’imposer. Sachant que les cartes graphiques occupent deux slots dans la plupart des cas, un boitier compact doit nécessairement proposer deux slots PCI. Le Mini ITX reste par ailleurs soumis aux contraintes de positionnement des connecteurs SATA et composants de l’étage d’alimentation. Malgré cela, les marques continuent à proposer des cartes mères performantes en s’appuyant sur leurs talents en matière d’ingénierie et leur détermination à ne pas laisser passer de précieuses parts de marché.

Image 3 : ASRock Fatal1ty Z170 : mini-ITX mais maxi perfs ?

ASRock semble avoir tout prévu pour répondre à nos attentes : étage d’alimentation suffisamment conséquent pour un overclocking modéré, port réseau hautes performances basé sur une puce Intel, contrôleur Wi-Fi 867 Mb/s en 2×2 et même port M2 caché sous ce dernier, permettant ainsi d’économiser une place précieuse sur le PCB. Sachant que nous avons souvent besoin de réinitialiser nos réglages après un overclocking excessif sans avoir à se frayer un chemin dans un boitier Mini ITX forcément encombré, ASRock propose un bouton CLR-CMOS au niveau du panneau E/S. En outre, la Fatal1ty Z170 Gaming-ITX/ac a le bon goût de proposer trois prises ventilateur là où la plupart des modèles sur le même format n’en proposent que deux. Ceci prouve à nouveau le positionnement de cette carte mère : ayant vocation à accueillir une configuration musclée, il est logique d’y trouver de quoi brancher des ventilateurs en aspiration comme en extraction, en plus de la prise dédiée au dissipateur processeur.

Signalons enfin la présence d’une paire de prises USB 3.1 Type A et Type C qui permettent d’assurer des transferts de fichiers à 10 Gbps.

ASRock Fatal1ty Z170 Gaming-ITX/ac
Version PCB
1.03
ChipsetZ170
Régulateur de tension
8 Phases
BCLK100 MHz (+0%)

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Fonctionnalités
  3. UEFI et logiciels
  4. Configuration du test
  5. Benchmarks
  6. Overclocking et conclusion