Accueil » Actualité » Comparaison DLSS / FSR sur God of War

Comparaison DLSS / FSR sur God of War

Globalement, à réglage équivalent, le FSR permet de grappiller plus d’IPS que le DLSS.

Mise à jour 14/01 : Notre confrère de Tom’s Hardware US a lui aussi publié un dossier comparatif, plus complet. Il a en effet mobilisé un large panel de cartes graphiques et effectué ses mesures avec tous les réglages proposés par le DLSS et le FSR. Nous avons ajouté les résultats ainsi que la vidéo comparative.

Image 1 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
Image 2 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
Image 3 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
Image 4 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
Image 5 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
Image 6 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
Image 7 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War

Si l’on se base sur les valeurs dans le mode « Équilibré », on constate que le FSR d’AMD délivre un framerate moyen légèrement supérieur au DLSS. Au niveau du rendu, Jarred Walton estime qu’à l’exception du DLSS Ultra Performance, l’incidence sur la qualité visuelle des autres réglages est difficilement perceptible par rapport au rendu natif.

Article original

Quelques mois après les joueurs PlayStation, ceux s’adonnant à leur passe-temps sur PC vont pouvoir poser la manette le clavier / souris sur God of War à partir de demain. Nous connaissons les configurations minimales et recommandées depuis début décembre et savons que le titre prend en charge à la fois le NVIDIA DLSS et l’AMD FSR. L’occasion pour John Papadopoulos de DSOGaming de proposer quelques comparaisons.

La machine de notre confrère embarque un plus tout jeune processeur Intel Core i9-9900K associé à une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 3080 et 16 Go de DDR4-3800. Elle tourne sous Windows 10 64 bits. Malheureusement, God of War ne propose pas d’outil de benchmarking intégré. En conséquence, John Papadopoulos a parcouru une même zone située au début du jeu qu’il décrit comme l’une des plus exigeantes pour le GPU.

AMD promet jusqu’à 70 % de performances en plus grâce au RSR

Plus 15 IPS en UHD

En ce qui concerne les gains de performance en Ultra, le DLSS en mode Qualité et le FSR en mode Ultra Qualité ont des apports assez proches. En 1080p, la technologie de NVIDIA octroie 10 images par seconde supplémentaire en moyenne, celle d’AMD, 9. Le DLSS s’en sort un peu mieux en 1440p et en UHD que le FSR, avec respectivement 2 et 3 images par seconde en plus. Si l’on ramène les gains en pourcentage par rapport au framerate natif, ils sont d’environ 10 % en Full HD et 1440p et de 20-25 % en UHD. En tout cas, avec une RTX 3080, les deux solutions permettent de dépasser et d’éviter tout drop sous les 60 IPS en UHD / Ultra.

Image 8 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War

Afin de jauger du rendu, DSOGaming propose plusieurs comparatifs ; nous en avons mis simplement deux, donc n’hésitez pas à faire un tour sur la source pour tous les voir. Même en zoomant, il est quand même assez difficile de distinguer de gros écarts. Allez, vous remarquerez peut-être un peu plus de détails avec le DLSS sur le tronc de l’arbre situé derrière le panneau en regardant attentivement les trois dernières images. John Papadopoulos a quant à lui un avis tranché : « le DLSS peut paraître plus net que la 4K native, tandis que le FSR peut paraître presque aussi bon que la 4K native ».

Image 9 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
Natif
Image 10 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
DLSS
Image 11 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
FSR
Image 12 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
Natif
Image 13 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
DLSS
Image 14 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
FSR
Image 15 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
Natif
Image 16 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
DLSS
Image 17 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
FSR
Image 18 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
Natif
Image 19 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
DLSS
Image 20 : Comparaison DLSS / FSR sur God of War
FSR