Accueil » Actualité » Enfin ! Un développeur explique que le gaming en 4K est totalement inutile

Enfin ! Un développeur explique que le gaming en 4K est totalement inutile

La 4K est énormément gourmande en puissance, et énergivore, pour un bénéfice négligeable, mais le marketing l’ignore…

Dans un éclair de franchise, Dino Patti, développeur de jeux vidéo, explique que les créateurs de jeu n’ont que faire de la 4K, mais que le marketing des fabricants de consoles et de TV poussent cette définition en dépit du bon sens. Nous sommes totalement d’accord.

Image 1 : Enfin ! Un développeur explique que le gaming en 4K est totalement inutile

Et ce n’est pas terminé, puisque dans leur fuite en avant, les fabricants de TV lancent déjà des écrans 8K, encore plus inutiles, surtout en l’absence de contenu. « Les fabricants ne respectent pas l’évolution naturelle des jeux et imposent les technologies » expliquent Patti.

Trop gourmand, trop tôt, et inutile

La 4K est beaucoup trop gourmande en ressources graphiques, nécessitant des GPU ultra-puissants pour taquiner les 60 ips. Le bénéfice est très faible pour l’utilisateur, qui ne verra pas vraiment la différence à 3 mètres de son téléviseur 55 pouces, à moins d’avoir des yeux de lynx.

Image 2 : Enfin ! Un développeur explique que le gaming en 4K est totalement inutile
Image : RGB Spectrum
Un graphique un peu exagéré, mais c’est l’idée…

Nous pensons que les joueurs préfèrent pousser le nombre d’images par seconde, quitte à rester en Full HD (la définition encore la plus répandue sur PC), voire QHD (que nous pensons être la définition parfaite sur un 27 pouces). Le bénéfice de profiter d’un jeu à 120 images secondes sur un écran 120 Hz (et plus !) est largement plus appréciable que de faire galérer sa machine en 4K en achetant du matériel hors de prix.

« Concernant les graphismes, si vous êtes vraiment mordu d’un jeu, vous diminuez habituellement les options graphiques pour obtenir des performances maximales. Donc je ne me soucis guère des graphismes. En fin de compte, le gameplay est toujours l’élément clé » renchérit Guðmundur Hallgrímsson, co-fondateur de Klang Games, lors du même événement Reboot Develop au Canada. Difficile de le contredire.