Accueil » Actualité » Flight Simulator dévoile ses configurations : jusqu’à 32 Go de RAM

Flight Simulator dévoile ses configurations : jusqu’à 32 Go de RAM

Heureusement, grâce à l’utilisation du streaming, la configuration minimale reste relativement accessible.

Flight Simulator titille le pilote qui sommeille en chacun de nous depuis des mois, en s’exhibant à travers de nombreuses vidéos. Il a déjà mis en avant son système météo, l’aérodynamisme de ses avions ou plus simplement son mode multijoueur. Et le moins que l’on puisse dire après avoir vu tout ceci, c’est que le jeu jouit d’une belle plastique. Alors forcément, on se demandait s’il allait être exigeant, s’il ne se laisserait dompter que par des pilotes ayant une configuration de type Airbus A380, ou si, au contraire, il autoriserait ceux munis d’un vieux coucou à explorer ses cieux. Fin du suspense, puisque Microsoft dévoile officiellement les configurations.

Image 1 : Flight Simulator dévoile ses configurations : jusqu’à 32 Go de RAM

Celles-ci se déclinent en versions minimales, recommandées, et « idéales ». Bonne nouvelle, grâce à l’utilisation d’un système de streaming via les serveurs Microsoft Azure, la configuration minimale n’est pas monstrueuse. Elle impose tout de même 8 Go de mémoire ainsi qu’un processeur quadricœur : AMD Ryzen 3 1200 ou Intel Core i5-4460. Pour la carte graphique, une RX 570 ou un GTX 770 suffisent. En revanche, prévoyez de la place sur votre disque dur, puisque Flight Simulator occupe 150 Go. Cela reste toutefois inférieur au 175 Go de CoD Modern Warfare. Votre rédacteur a rapidement élaboré ce type de configuration sur TopAchat pour avoir une idée du tarif. Avec un processeur Ryzen 3 2200G et une carte mère B450, il vous en coûterait environ 560 euros.

Minecraft RTX : quel processeur et quelle carte RTX pour y jouer ?

Une partie du rendu streamé depuis Microsoft Azure

La configuration recommandée mentionne un processeur Ryzen 5 1500X ou Intel Core i5-8400 et passe la quantité de mémoire à 16 Go. Niveau GPU, les GTX 970 ou Radeon RX 590 font l’affaire. Enfin, la configuration idéale est nettement plus gourmande, avec carrément 32 Go de mémoire, un Ryzen 7 Pro 2700X ou Core i7-9800X et une Radeon VII ou RTX 2080. L’espace disque requis est toujours de 150 Go, mais sur SSD cette fois.

En revanche, comme mentionné ci-dessus, Microsoft Flight Simulator génère une partie du rendu via le streaming. Ce système, basé sur l’infrastructure Microsoft Azure, impose une bande passante internet de 5 Mbit/s au minimum, et jusqu’à 50 Mbit/s pour pousser les graphismes du jeu à fond.

Image 2 : Flight Simulator dévoile ses configurations : jusqu’à 32 Go de RAM

Source : FlightSimulator