Accueil » Actualité » Genesis Mining, une société de cloud mining, va récupérer 485 000 Radeon RX 470

Genesis Mining, une société de cloud mining, va récupérer 485 000 Radeon RX 470

Un beau stock de cartes dérobé par la Chuangshiji Technology Limited selon la Cour suprême de Chine.

Face à la Chuangshiji Technology Limited, la Cour populaire suprême de Chine a donné raison à Genesis Mining, une société de cloud mining fondée en 2013 et dont le siège social se situe en Islande : la firme va récupérer ses 485 681 cartes graphiques AMD Radeon RX 470 8 Go.

Image 1 : Genesis Mining, une société de cloud mining, va récupérer 485 000 Radeon RX 470

Petit rappel des faits : en 2017, Genesis Mining concluait un partenariat avec la société chinoise Chuangshiji Technology Limited portant sur l’exploitation d’un centre de données à Fuzhou. Rapidement, la coopération a tourné court puisqu’à l’automne 2018, la Chuangshiji Technology Limited a cessé de payer Geneis Mining, accusant son ancien partenaire d’avoir des factures à régler. Au passage, la société chinoise en a profité pour s’accaparer les centaines de milliers de GPU de Genesis Mining du site ainsi qu’environ 60 000 ASIC AntMiner S9. S’estimant volée, la Genesis Mining a porté cette affaire devant les tribunaux chinois dans les mois qui ont suivi.

Daymak Spiritus, la voiture électrique qui mine des cryptomonnaies

Un stock qui vaut un beau pactole

Genesis Mining a donc remporté son procès contre Chuangshiji Technology Limited : la Cour suprême du pays a condamné la deuxième entreprise à restituer les cartes graphiques AMD Radeon RX 470 dérobées. Le taux de hachage de tout ce matériel est estimé à 14,5 TH/s sur l’algorithme Ethash pour l’Ethereum ; au prix actuel de la cryptomonnaie, le bénéfice brut quotidien avoisinerait un million de dollars par jour (environ 850 000 euros).

Genesis Mining rapatrie actuellement ses précieux GPU mais n’a pas donné d’indication quant à ses intentions. Elle les redéploiera peut-être dans ses fermes minières, essentiellement situées en Europe du Nord selon la carte présente sur son site. La firme pourrait aussi profiter de la pénurie de cartes graphiques pour les vendre. Sur eBay, cette référence se négocie environ 200 euros à l’heure actuelle. À ce tarif, 485 000 cartes représentent donc 97 millions d’euros approximativement.

Sources : TweakTown, Tom’s Hardware US