Accueil » Actualité » Google aurait atteint la ‘suprématie quantique’

Google aurait atteint la ‘suprématie quantique’

L’ordinateur quantique, basé sur un système Sycamore de 53 qubits, serait parvenu à effectuer en 3 minutes et 20 secondes un calcul infaisable par un supercalculateur actuel.

Image 1 : Google aurait atteint la 'suprématie quantique'

L’informatique quantique s’annonce comme une des technologies majeures de ces prochaines décennies, et Google y travaille activement. En effet, d’après le Financial Times, une équipe de chercheurs de l’entreprise, dirigée par John Martinis, aurait atteint la « suprématie quantique ».

Cette expression signifie qu’un ordinateur quantique a effectué une opération qu’aucun ordinateur classique n’est capable de résoudre dans un délai raisonnable. Concrètement, la machine quantique a mis 200 secondes pour effectuer un calcul que le plus gros supercalculateur actuel mettrait 10 000 ans à faire !

À lire aussi : CES 2019 : IBM sort pour la première fois son ordinateur quantique Q « System One » des labos

Une découverte à confirmer

Cet ordinateur quantique utilise un système Sycamore de 53 qubits. On ignore pourquoi Google n’a pas utilisé son processeur quantique Bristlecone à 72 qubits pour cette démonstration. Il faut dire que l’origine de cette annonce est peu claire. Tout partirait d’un billet d’abord publié sur le site de la NASA, rapidement retiré. Le Financial Times a ensuite partagé l’information, relayée par plusieurs sites. Des médias comme le MIT Technology Review ont sollicité Google, mais la firme n’a pas souhaité commenter. Enfin, selon Fortune, renseigné par une source proche de Google, la NASA aurait accidentellement publié le document plus tôt que prévu. Ce dernier n’aurait pas encore subi l’épreuve de la relecture scientifique. Un examen qui devrait prendre plusieurs semaines.

Quoi qu’il en soit, dans la publication originale, les chercheurs de Google s’enthousiasmaient et expliquaient qu’à leur connaissance, « cette expérience marque le premier calcul qui ne peut être effectué que sur un processeur quantique ».