Accueil » Dossier » L’affaire OCZ Vertex 2 25nm

L’affaire OCZ Vertex 2 25nm

2 : Une capacité diminuée 3 : Une baisse des performances bien réelle 4 : Configuration du test 5 : Performances E/S 6 : Streaming (IOMeter) 7 : Streaming (CrystalDiskMark) 8 : Lecture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko 9 : Ecriture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko 10 : PCMark Vantage 11 : Conclusion

Introduction

OCZ a récemment effectué une transition depuis la mémoire 34 nm d’IM Flash Technologies (ainsi que la 32 nm de chez Hynix) vers la 25 nm du même fabriquant, à savoir la joint-venture entre Intel et Micron.

Cette transition s’est achevée mi-janvier 2011 et le moins que l’on puisse dire, c’est que le constructeur s’est montré discret sur le sujet. En fait, OCZ n’a réellement commencé à communiquer qu’à partir du moment où les utilisateurs ont constaté une baisse de capacité par rapport aux précédentes révisions et qu’en plus, les performances diminuaient.

Image 1 : L'affaire OCZ Vertex 2 25nm

Sentant le mécontentement grandir sur les forums, OCZ annonce finalement la transition vers la NAND Flash 25nm mi-février, en soulignant qu’il s’agit d’une première. Le communiqué précise également que le passage à un procédé de gravure plus fin se traduirait par une baisse des prix, en revanche, pas un mot quant aux répercussions sur les performances ni la capacité.

Image 2 : L'affaire OCZ Vertex 2 25nm

Pour évaluer l’étendue du problème, nous avons acheté un Vertex 2 120 Go en espérant tomber sur la nouvelle révision sachant que nous possédions déjà un OCZSSD2-2VTXE120G (34 nm). La chance nous a sourit si l’on peut dire.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Une capacité diminuée
  3. Une baisse des performances bien réelle
  4. Configuration du test
  5. Performances E/S
  6. Streaming (IOMeter)
  7. Streaming (CrystalDiskMark)
  8. Lecture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko
  9. Ecriture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko
  10. PCMark Vantage
  11. Conclusion