Accueil » Actualité » Les GPU Intel décodent le HEVC/H.265… selon Intel

Les GPU Intel décodent le HEVC/H.265… selon Intel

Intel va-t-il décoder le HEVC/H.265 ? Dans la dernière version des pilotes pour ses IGP, Intel indique en effet que les pilotes sont capables de décoder les vidéos en HEVC (H.265) en utilisant le GPU. Cette fonction est supportée officiellement par certains IGP intégrés dans les processeurs Haswell, les GT2, GT3 et GT3e, soit les puces Intel HD 4×00 (pas les Intel HD 4000, donc, uniquement les versions 4200, 4400 et 4600), les Intel HD 5000, les Iris et les Iris Pro, sauf quand le GPU est utilisé dans un processeur basse consommation de la famille Y.

Un support pas encore testé

Pour le moment, le support est très théorique : nous n’avons pas pu trouver d’exemples de situations où le décodage est actif. De plus, Intel reste assez évasif sur le décodage en question : est-ce qu’il s’agit d’un décodage matériel avec une unité dédiée (peu probable), un décodage qui utilise les unités programmables du GPU ou simplement un décodage semi-matériel qui utilise le processeur et les unités de calcul des GPU ?

Image 1 : Les GPU Intel décodent le HEVC/H.265... selon IntelLa TNT UHD en H.265Dans tous les cas, le décodage du HEVC est le prochain grand chantier dans le monde des GPU : le codec commence à être utilisé commercialement (les tests de TNT en Ultra HD l’utilisent) et les processeurs actuels ont beaucoup de mal à décoder les flux avec les solutions logicielles disponibles. Les raisons sont multiples, mais le HEVC utilise des algorithmes plus complexes que le H.264 et les flux actuels sont aussi nettement plus évolués. Pour la TNT, par exemple, les diffusions en haute définition sont en 1 920 x 1 080 à 25 images par seconde avec une image entrelacée alors que les tests en Ultra HD sont en 3 840 x 2 160 à 50 images/s en progressif, donc avec 50 images complètes. 

Si le décodage d’Intel est efficace — ce qui n’est donc pas encore prouvé —, la société prendra l’avantage sur NVIDIA et AMD. En effet, AMD n’a pas de cartes capables de décoder le H.265/HEVC et NVIDIA indique que seuls les GPU de la génération Maxwell (GeForce GT 750) sont capables de décharger le processeur, ce qui indique une accélération partielle.