Accueil » Actualité » Les smartphones 5G font chauffer la demande de chambres à vapeur

Les smartphones 5G font chauffer la demande de chambres à vapeur

Et si ça chauffe, ça consomme…

Image 1 : Les smartphones 5G font chauffer la demande de chambres à vapeur

Comme nous l’évoquions il y a quelques mois, les smartphones 5G vont chauffer plus que les précédents. La faute à un modem plus complexe, et à un traitement de données de réception plus intense. Le DigiTimes rapporte aujourd’hui que les fabricants de chambres à vapeur, refroidissement le plus avancé pour les smartphones, font donc face à une demande en forte hausse.

A lire aussi :
– MWC 2019 : les débuts de la 5G en France dès cet été ? Tout savoir sur ce réseau révolutionnaire
– MWC 2019 : le premier Snapdragon avec modem 5G intégré sera un modèle 700
– MWC 2019 : démo vidéo du cloud gaming de Shadow via une connexion 5G

YS Lin, dirigeant de Auras, un fabricant de solutions de refroidissement haute performance pour smartphones (caloducs et chambres à vapeur), explique que les smartphones 5G exigeront tous ce type de solution pour dissiper leur chaleur. De nouveaux matériaux comme le graphène et les feuilles de graphite (pad thermique) seront aussi de la partie pour améliorer la dissipation des chambres à vapeur. Les revenus d’Auras ont d’ailleurs explosé de 36 % en juillet par rapport au mois précédent.

Quid de la consommation ?

Voilà qui veut aussi dire que les modems 5G, qui chauffent plus, consomment aussi plus que les précédentes générations. Un problème qu’il faudra quantifier en test sur les premiers smartphones 5G (en opération 5G pratique réelle). Les premiers détenteurs de smartphones pourraient essuyer les plâtres de ce côté… La bonne idée serait peut-être d’attendre la génération suivante, surtout que la couverture des réseaux 5G est encore anecdotique.