Accueil » Actualité » Microsoft étend le taux de rafraîchissement variable à tous les jeux DX11

Microsoft étend le taux de rafraîchissement variable à tous les jeux DX11

Pour en bénéficier, il faut le matériel adéquat et la WIndows 10 May Update.

Image 1 : Microsoft étend le taux de rafraîchissement variable à tous les jeux DX11

Microsoft étend le Variable Refresh Rate (VRR) aux jeux qui ne le supportent pas nativement. L’option s’active via les paramètres graphiques. Pour en profiter, il faut disposer de la Windows 10 May Update 2019 (version 1903), d’un écran compatible NVIDIA G-Sync, AMD FreeSync ou VESA Adaptive-Sync, ainsi que d’un GPU avec pilotes WDDM 2.6 ou supérieurs.

À lire aussi : NVIDIA : premier bilan des tests de certification pour les écrans Adaptative-Sync

Un complément plutôt qu’un remplacement

Pour l’instant, ce paramètre ne fonctionne qu’avec les jeux DirectX 11 et en mode plein écran. Pour information, le VRR est similaire au NVIDIA G-SYNC et au VESA DisplayPort Adaptive-Sync. En bref, il permet à votre moniteur de fonctionner à une fréquence de rafraîchissement variable afin d’éliminer les déchirures de l’écran.

Microsoft a précisé que ce paramètre n’était pas conçu pour remplacer les options présentes dans les panneaux de configuration du fabricant de carte (tels que le NVIDIA Control Panel ou AMD Radeon Settings), mais s’y ajouter. Microsoft a en effet déclaré : « ce nouveau support ne fait qu’augmenter ces expériences et ne les remplace pas. Vous devez continuer à utiliser G-SYNC / Adaptive-Sync normalement. Cette option n’annule aucun des paramètres que vous avez déjà configurés dans les panneaux de contrôle G-SYNC ou Adaptive-Sync ».

La fonction est désactivée par défaut. Elle est a priori visible seulement pour les utilisateurs dont les configurations répondent aux exigences matérielles et logicielles.

Image 2 : Microsoft étend le taux de rafraîchissement variable à tous les jeux DX11