Accueil » Actualité » Mozjpeg : Mozilla améliore la compression des images

Mozjpeg : Mozilla améliore la compression des images

Mozilla vient d’annoncer Mozjpeg 2.0, un encodeur JPEG qui permet de diminuer la taille des images sans modifier la qualité perçue. Alors que Google a décidé il y a quelques années de développer son propre codec, le WebP, Mozilla a décidé d’améliorer un encodeur JPEG classique, ce qui a l’avantage de ne pas poser de soucis de compatibilité : une image encodée avec Mozjpeg est parfaitement lisible par n’importe quel logiciel capable de lire du JPEG.

5 % de gain

Selon Mozilla, Mozjpeg permet en moyenne de diminuer de 5 % la taille des images JPEG, en gardant la même qualité perçue. Garder la compatibilité JPEG est intéressant sur plusieurs points. Le premier, c’est évidemment la compatibilité : contrairement au WebP, tous les navigateurs sont compatibles. Le second point est intéressant pour les hébergeurs : si le WebP offre de meilleures performances, il est nécessaire de stocker deux fois les images, une fois en WebP et une fois en JPEG (ou en PNG, etc.).

Facebook, qui utilise déjà le WebP, va tout de même utiliser Mozjpeg, ce qui va permettre de réduire la bande passante utilisée par le célèbre site. La société a d’ailleurs fait don de 60 000 $ pour aider au développement de Mozjpeg, notamment pour la future version 3.0. Facebook est un très bon client pour ce genre d’optimisations : les utilisateurs du réseau social postent énormément d’images et réduire la taille de ces dernières est intéressant pour Facebook, que ce soit pour diminuer les coûts liés à la bande passante ou ceux liés au stockage.

À noter que Mozilla recommande d’utiliser Mozjpeg pour de l’encodage, mais de ne pas l’intégrer pour le décodage, d’autres bibliothèques étant plus efficaces pour décoder rapidement les images.

Image 1 : Mozjpeg : Mozilla améliore la compression des imagesUne image compressée avec Mozjpeg

Nous avons testé rapidement Mozjpeg, qui est assez efficace : sur une image JPEG issue d’un reflex numérique (~3 800 x 2 500 pixels), nous sommes passés de 3,7 Mo à 3,4 Mo sans remarquer de différences visibles.