Accueil » Actualité » NVIDIA GT 330 : la grande loterie

NVIDIA GT 330 : la grande loterie

Image 1 : NVIDIA GT 330 : la grande loterie

NVIDIA vient d’annoncer une nouvelle série de cartes, avec quelques petits « ajustements », comme une carte basée (au choix) sur deux puces différentes… Les cartes sont au nombre de trois et sont destinées aux OEM.

Des GeForce GT 3xx

Comme on sait que la carte qui va succéder aux GeForce GTX 2xx sera une GTX 4xx, la firme peut renommer des GeForce GT 2xx en GT 3xx. La GT 320 est une carte basée sur le GT240, dotée de 72 processeurs de flux et cadencée à 540 MHz (1 320 MHz pour les shaders). La carte est proposée avec 1 Go de mémoire DDR3 (790 MHz, en 128 bits) et propose les sorties habituelles (DVI, HDMI et VGA). La GT 340, plus haut de gamme, dispose d’un GPU à 550 MHz équipé de 96 processeurs de flux (1340 MHz). La mémoire est de 512 Mo ou 1 Go, de la GDDR5 à 1 700 MHz sur un bus 128 bits. La carte, comme la GT 320, est compatible DirectX 10.1 et est gravée en 40 nm.

GT 330, la grande loterie

Enfin, le cas de la GT 330 est particulier. NVIDIA utilise cette dénomination comme un fourre-tout : en effet, une GT 330 est soit une carte Direct X 10.1 en 40 nm dotée de 96 processeurs de flux (550/1 340 MHz) soit une carte DirectX 10 en 55 nm (G92…) dotée de 112 processeurs de flux (500/1 250 MHz). La mémoire est de 1 ou 2 Go, avec soit de la GDDR3 à 800 MHz en 128 bits soit de la DDR2 à 500 MHz en 192 bits ou en 256 bits. Oui, ce sont de grosses différences, par ailleurs à l’avantage de l’ancienne puce…

Dans la pratique, on ne peut que s’étonner d’un tel fouillis dans la gamme et on peut se demander où va la firme, même si les résultats montrent que les résultats financiers ne sont pas trop touchés par les problèmes actuels.