Accueil » Actualité » Pour son HPSC, la NASA a choisi des cœurs CPU RISC-V SiFive

Pour son HPSC, la NASA a choisi des cœurs CPU RISC-V SiFive

Les processeurs RISC-V vont prendre leur envol.

L’entreprise SiFive a annoncé que la NASA avait choisi ses cœurs de processeur RISC-V pour le développement de son nouveau HPSC (High-Performance Spaceflight Computer). Ce système informatique doit offrir une capacité de calcul au moins 100 fois supérieure à celle des ordinateurs actuels utilisés pour les vols spatiaux. Il succédera au BAE RAD750 PowerPC et servira à de futures missions lunaires et martiennes non habitée et habitées.

Image 1 : Pour son HPSC, la NASA a choisi des cœurs CPU RISC-V SiFive
Crédit : NASA

Le développement de ce processeur s’inscrit dans le cadre d’un contrat de 50 millions de dollars sur trois ans, passé avec Microchip et SiFive donc. SiFive précise que le « HPSC utilisera un cœur vectoriel RISC-V SiFive Intelligence X280 à 8 cœurs, ainsi que quatre cœurs RISC-V SiFive supplémentaires, afin de multiplier par 100 la capacité de calcul des ordinateurs spatiaux actuels ». La société ajoute que « le SiFive X280 est un processeur RISC-V multicœurs avec extensions vectorielles et SiFive Intelligence Extensions. Il est optimisé pour le calcul AI/ML en périphérie. Le X280 est idéal pour les usages qui impliquent d’importantes contraintes de consommation et nécessitent de fortes performances haut débit et mono-thread. »

ROMA : le premier ordinateur portable RISC-V

Un « écosystème RISC-V mondial en pleine expansion »

D’autre part, SiFive argue que « la nature ouverte et collaborative du RISC-V permettra à la vaste communauté des développeurs de logiciels universitaires et scientifiques de contribuer et de développer des applications et des algorithmes scientifiques […] dans le cadre d’un écosystème logiciel robuste et durable ».

Enfin, SiFive estime que le processeur HPSC et le sous-système de calcul X280 devraient être utiles à d’autres organismes gouvernementaux dans une variété d’applications telles que l’automatisation industrielle, l’informatique de périphérie et les applications aérospatiales.

Jack Kang, Directeur du Développement Industriel et Commercial chez SiFive, déclare : « En tant que leader américain des semi-conducteurs RISC-V, nous sommes très fiers d’avoir été choisis par la première agence spatiale mondiale pour alimenter ses applications les plus critiques. Le X280 affiche des gains de performance de plusieurs ordres de grandeur par rapport aux processeurs concurrents et notre IP RISC-V SiFive permet à la NASA de bénéficier du support, de la flexibilité et de la viabilité à long terme de l’écosystème RISC-V mondial en pleine expansion. Nous avons toujours dit qu’avec SiFive, l’avenir n’a pas de frontières, et nous sommes ravis de voir nos innovations s’étendre bien au-delà de notre planète. »

Source : SiFive