Accueil » Test » Test du Seagate Innov8 : premier disque de 8 To alimenté en USB Type-C

Test du Seagate Innov8 : premier disque de 8 To alimenté en USB Type-C

2 : Les performances

Un disque dur 3,5 pouces externe auto-alimenté

Le tout nouveau disque dur externe de Seagate en impose un maximum ! C’est d’abord le premier disque externe au format 3,5 pouces capable s’alimenter uniquement via son interface USB, sans transformateur externe. C’est aussi le premier du genre à offrir une capacité de 8 To. Même son design est original : un boîtier tout en aluminium à l’esthétique très travaillée. Tour de force réussi pour Seagate ? Nous avons souhaité le savoir en testant les performances de cette jolie bête vendue 570 euros.

Image 1 : Test du Seagate Innov8 : premier disque de 8 To alimenté en USB Type-C

Ignition Boost: la bonne astuce

Si la totalité des disques durs externes au format 2,5 pouces sont désormais auto-alimentés, ce n’est pas le cas des modèles en 3,5 pouces. Trop gourmands en énergie, en particulier au démarrage, ils ne peuvent se contenter de la puissance fournie par les ports USB.

En effet, si l’on met de côté les différentes versions de la norme « Battery Charging Specification », qui ne permet pas de communiquer et d’alimenter simultanément le périphérique, un port USB 2.0 standard est limité à 500 mA en 5V (soit 2,5 W max), et un port USB 3.0 ne peut fournir plus de 900 mA (toujours en 5 V), soit 4,5 W. En USB 3.1, avec un connecteur Type-C, on peut monter jusqu’à 15 watts (3 A en 5 V) : mieux, mais toujours pas suffisant pour fournir les 24 watts nécessaires au démarrage du disque de 8 To à l’intérieur de l’Innov8.

Seagate a donc choisi d’utiliser un accumulateur pour stocker temporairement l’énergie nécessaire au démarrage du disque dur. Une fois cette étape franchie grâce à « l’Ignition Boost », l’Innov8 ne consomme plus que 9 watts – notamment grâce à sa vitesse de rotation de seulement 5900 tours par minute – et peut donc être directement alimenté par le connecteur USB Type-C. Un système ingénieux, qui permet de se passer d’alimentation externe !

Image 2 : Test du Seagate Innov8 : premier disque de 8 To alimenté en USB Type-C

Le design

Annoncé comme « robuste et harmonieux », le boîtier imposant (208 x 124 x 36 mm) de l’Innov8 montre clairement que le design a été particulièrement travaillé par le constructeur. Entièrement en aluminium, il participe à la dissipation thermique du disque dur, ce qui permet de se passer de tout ventilateur et par conséquent de diminuer au minimum les nuisances sonores : seul le déplacement des têtes des lectures – le classique « grattement » – est audible lorsque le disque travaille. On notera tout de même que le disque dur dépasse les 42°C en fonctionnement.

En contrepartie, l’Innov8 est plutôt lourd : un disque dur interne classique de 8 To tourne aux environs des 800 grammes, alors que l’Innov8 affiche près de 1,5 kg sur la balance. On notera au passage la présence d’une diode bleue indiquant le fonctionnement du disque dur externe (qui s’allume en rouge si on a la mauvaise idée de brancher le disque sur un connecteur Type-A), mais l’absence de diode d’activité.

Image 3 : Test du Seagate Innov8 : premier disque de 8 To alimenté en USB Type-C

Sommaire :

  1. Un disque dur 3,5 pouces externe auto-alimenté
  2. Les performances