Accueil » Actualité » Test exclusif : la première Radeon RX 580 signée ASRock

Test exclusif : la première Radeon RX 580 signée ASRock

2 : La carte en détails 3 : Démontage : PCB, VRM et dissipateur 4 : Performance en jeu Full HD (1920 x 1080 pixels) 5 : Performance en jeu en quad HD (2560 x 1440 pixels) 6 : Consommation 7 : Températures, fréquences, images infrarouges 8 : Refroidissement et bruit 9 : Résumé et conclusion

Intro, présentation de la carte

Image 1 : Test exclusif : la première Radeon RX 580 signée ASRock

ASRock se lance sur le créneau porteur des cartes graphiques avec comme ballon d’essai, la Radeon RX 580 Phantom Gaming X. C’est un modèle idéal pour s’exercer, les autres constructeurs ayant depuis longtemps défriché le terrain, diminuant le risque d’un faux pas majeur. Le GPU n’est en effet plus tout jeune, il est dans la continuité des puces « Ellesmere » et Polaris 10, lancées il y a maintenant deux ans.

Dans l’article de lancement de la Radeon RX 480, nous expliquons en détail les tenants et aboutissants de cette architecture. Pour ce test, nous laissons donc de côté la théorie et nous concentrons sur la réalisation technique de la carte.

Image 2 : Test exclusif : la première Radeon RX 580 signée ASRock

Spécifications

Observons les spécifications de la carte, la fréquence de Boost annoncée restant toute théorique, puisque très difficilement atteignable au sein du Power Limit fixé par le constructeur.

Image 3 : Test exclusif : la première Radeon RX 580 signée ASRock


Nvidia
GeForce
GTX 970   
Nvidia
GeForce
GTX 1060
AMD
Radeon
RX 480
ASRock
RX 580
Phantom Gaming
Sapphire
RX 580
Nitro+   
AMD
Radeon
R9 390X
Shaders
16641280
2304230423042816
ROP5648
3232
32
64
GPUGM204GP106
EllesmereEllesmere
(« Polaris 20 »)
Ellesmere
(« Polaris 20 »)
Hawaii/
Grenada
Transitors5 Mrd.
4,4 Mrd.
5,7 Mrd.
5,7 Mrd.5,7 Mrd.6,2 Mrd.
RAM4 Go
6 Go8 Go8 Go8 Go8 Go
Bus mémoire
256 bits192 bits
256 bits256 bits256 bits512 bits
Fréquence GPU
1051+1506+
1266
1380
1411
1050
Fréquence mémoire
1750
1750
2000
2000
2000
1500

Système de test

Le tout nouveau système de test et la méthodologie employée ont déjà été décrits en détail. Vous pouvez tout savoir en consultant notre article sur notre protocole de test standardisé des cartes graphiques.

Image 4 : Test exclusif : la première Radeon RX 580 signée ASRock

Système
Intel Core i7-6900K @4,3 GHz
MSI X99S XPower Gaming Titanium
G.Skill TridentZ DDR4 3600
1x 1 TByte Toshiba OCZ RD400 (M.2, System SSD)
2x 960 GByte Toshiba OCZ TR150 (Storage, Images)
Be Quiet Dark Power Pro 11, 850-Watt-Netzteil
Windows 10 Pro
Refroidissement
Alphacool Eiszeit 2000 Chiller
Alphacool Eisblock XPX
Thermal Grizzly Kryonaut
Moniteur
Eizo EV3237-BK
Boîtier
Lian Li PC-T70 modifié (ouvert et fermé)
Mesures électriques
Point de mesure sans contact sur le slot PCIe, via un riser PCIe
Point de mesure sans contact sur les connecteurs PCIe d’alimentation
Mesure directe au niveau de l’alimentation
4x oscilloscopes Rohde & Schwarz HMO 3054 multicanaux, 500 MHz avec fonction mémoire
4x pinces ampèremétriques Rohde & Schwarz HZO50 (de 1 mA à 30 A, 100 KHz, courant continu)
4x sondes de test Rohde & Schwarz HZ355 (10:1, 500 MHz)
1x multimètre numérique Rohde & Schwarz HMC 8012, avec fonction mémoire
Imagerie thermique
Caméra infrarouge Optris PI640
Logiciel PI Connect
Mesures sonores
Micro NTI Audio M2211 (avec fichier de calibration)
Interface Steinberg UR12 (avec alimentation fantôme pour les microphones)
Creative X7
Logiciel Smaart v.7
Chambre anéchoïque, 3,5 x 1,8 x 2,2 m (LxlxH)
Mesures axiales, à la perpendiculaire du centre de(s) la source(s) sonore(s), distance de 50 cm
Nuisances sonores exprimées en dBA (lent), analyse en temps réel (RTA)
Spectre de fréquence représenté sous forme de graphique

Sommaire :

  1. Intro, présentation de la carte
  2. La carte en détails
  3. Démontage : PCB, VRM et dissipateur
  4. Performance en jeu Full HD (1920 x 1080 pixels)
  5. Performance en jeu en quad HD (2560 x 1440 pixels)
  6. Consommation
  7. Températures, fréquences, images infrarouges
  8. Refroidissement et bruit
  9. Résumé et conclusion