Accueil » Actualité » VESA DSC : une image compressée envoyée à l’écran

VESA DSC : une image compressée envoyée à l’écran

Dans le monde des écrans, la bande passante entre la carte graphique et l’écran lui-même devient un problème : le HDMI 2.0, par exemple, travaille à 600 MHz, ce qui a un impact sur la consommation d’un appareil. Et l’association VESA, notamment à l’origine du standard DisplayPort, a une solution : la compression de l’image. Sous le nom VESA DSC se cache donc une solution qui permet de limiter le problème de la bande passante, et cette technologie devrait être intégrée dans la norme DisplayPort 1.3

Une compression « visuellement sans pertes »

La technologie DSC devrait permettre d’obtenir un résultat « visuellement sans pertes » avec 8 bits par pixels, alors qu’actuellement la majorité des écrans travaillent avec 24 bits par pixels. Le terme utilisé indique a priori que le codec utilisé compresse donc avec des pertes (à la manière du JPEG par exemple), mais que la dégradation n’est pas visible.

Image 1 : VESA DSC : une image compressée envoyée à l'écranVESA DSC

Plusieurs technologies déjà en places dans certains appareils seront utilisées, comme la possibilité de ne modifier que les parties de l’image modifiée, technique déjà utilisée dans les cartes graphiques USB pour limiter la bande passante. La bande passante sera fixe au niveau de la compression, et le codec travaillera au niveau des lignes pour limiter la taille des mémoires tampons. C’est une des raisons avancées pour éviter d’utiliser un codec déjà existant comme le H.264 ou un codec de type JPEG : ces derniers doivent travailler sur des images de grande taille au départ pour être efficaces (sans même prendre en compte la puissance de calcul), ce qui n’est pas compatible avec des appareils mobiles.

Plusieurs niveaux de compression seront proposés, et la technologie devrait être intégrée facilement dans les appareils déjà existants, et sur des technologies déjà en place. Actuellement, le support du DSC a été annoncé pour la norme eDP 1.4 — la variante du DisplayPort utilisée dans les appareils mobiles — et le DSI 1.2 (une norme industrielle) mais on devrait aussi retrouver le DSC dans la norme DisplayPort 1.3, pour pouvoir afficher du 8 K (7 680 x 4 320) à 60 Hz en utilisant les 30 gigabits/s de la norme.