Accueil » Dossier » World of Warcraft: Cataclysm, performances et qualité visuelle

World of Warcraft: Cataclysm, performances et qualité visuelle

2 : Configuration du test 3 : AMD : résultats en Ultra 4 : AMD : résultats en Good 5 : NVIDIA : résultats en Ultra 6 : NVIDIA : résultats en Good 7 : DirectX 9 Vs DirectX 11 8 : Anti-Aliasing 9 : Intel : échelonnement des performances 10 : AMD : échelonnement des performances 11 : Patch 4.0.1 12 : Détails graphiques : 5 macro-réglages 13 : Résolution des textures 14 : Textures projetées 15 : Distance d’affichage 16 : Détails de l’environnement 17 : Densité du décor au sol 18 : Qualité des ombres 19 : Détails des liquides 20 : Rayons de soleil dynamiques 21 : Densité des particules 22 : Conclusion

Introduction

Après avoir terrassé le Roi Liche, on attendait avec impatience la sortie d’une nouvelle extension pour WoW. L’heure est proche puisque c’est demain le grand jour !

Une fois le contenu d’une extension terminé, on finit généralement par tourner en rond en rongeant son frein jusqu’à ce que de nouveaux combats, objets et mécaniques de jeu soient accessibles. Certains évoluent alors vers le PvP, d’autres tenteront d’accomplir de hauts faits (achievements) tandis que nous avons un penchant pour les raids. Le but est alors d’anticiper ce qui va suivre.

Burning Crusade était assez quelconque (mis à part le combat contre Kael avant le nerf), Wrath of the Lich King déjà un cran au-dessus même si le jeu fondateur nous semble inégalé à ce jour. Avec Cataclysm, l’action retourne vers les Royaumes de l’Est et Kalimdor, on revient à la trame originelle (les portes de Grim Batol vont enfin pouvoir s’ouvrir) de même que Nefarian et Onyxia  auront droit à un second service. Bref, Cataclysm semble être l’extension la plus proche du jeu d’origine.

Fort heureusement, Cataclysm apporte son lot d’évolutions visuelles : Blizzard a amélioré son moteur 3D en retravaillant le rendu de l’eau et de la lave, en ajoutant des rayons de soleil dynamiques ainsi qu’un mode DirectX11 expérimental dont les performances sont plus qu’intéressantes. En conséquence, les besoins matériels du jeu que l’on croyait si bien connaître ont eux aussi évolué.

Image 1 : World of Warcraft: Cataclysm, performances et qualité visuelle

Certains considèrent que World of Warcraft est parmi les jeux récents le moins exigeant qui soit. Bien entendu, Blizzard avait de toute façon à rendre son MMORPG accessible au plus grand nombre, mais il faut aussi être conscient du gouffre entre les réglages les plus faibles et les plus exigeants : en mode Ultra, ce jeu peut mettre plus d’une carte graphique à genoux comme on le verra plus loin.

Dans le souci de faire un tour d’horizon complet, nous avons passé en revue une somme de composants très respectable : 12 cartes AMD, 12 cartes NVIDIA, 4 processeurs Intel et 3 processeurs AMD. Nous verrons notamment l’importance du nombre de cores, de la fréquence et de la quantité de mémoire cache pour les CPU, ainsi qu’une comparaison entre les modes DirectX 9 et DirectX 11.

Notons enfin que le patch 4.0.1 constitue une très bonne mise en pratique de ce qui suit, puisqu’il contient déjà toutes les « nouveautés » apportées au moteur graphique dans Cataclysm.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Configuration du test
  3. AMD : résultats en Ultra
  4. AMD : résultats en Good
  5. NVIDIA : résultats en Ultra
  6. NVIDIA : résultats en Good
  7. DirectX 9 Vs DirectX 11
  8. Anti-Aliasing
  9. Intel : échelonnement des performances
  10. AMD : échelonnement des performances
  11. Patch 4.0.1
  12. Détails graphiques : 5 macro-réglages
  13. Résolution des textures
  14. Textures projetées
  15. Distance d’affichage
  16. Détails de l’environnement
  17. Densité du décor au sol
  18. Qualité des ombres
  19. Détails des liquides
  20. Rayons de soleil dynamiques
  21. Densité des particules
  22. Conclusion