Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Papier, nouilles, crayons : les débuts cocasses des marques high-tech

Papier, nouilles, crayons : les débuts cocasses des marques high-tech
Par
Introduction

Apple, Microsoft, Google, Facebook... les entreprises les plus célèbres aujourd'hui ont encore la même raison d'être qu'à leurs débuts. Mais ce n'est pas vrai de toutes les marques qui naviguent dans la galaxie high-tech, bien au contraire. Certaines, plus que centenaires ont commencé dans un tout autre domaine, avant de bifurquer vers les nouvelles technologies. Embarquez dans notre machine à voyager dans le temps pour découvrir les plus curieux exemples de reconversion.

Lire plus Lire moins
Afficher 7 commentaires.
  • Johan_et_Pirlouit , 7 décembre 2012 09:46
    Samsung c'est surtout le géant coréen de l'industrie lourde, allant jusqu'à produire des supertankers et autres navires de très grande taille (porte-conteneurs, gaziers/méthaniers, etc...). Ils font même des bagnoles que Renault s'est empressé de rebadger pour les marchés hors Corée du Sud peu après le rachat de la branche Samsung Motors par Renault-Nissan (ainsi la Samsung SM5 est devenue Renault Safrane/Latitude). Comme quoi les bidouillages commerciaux ne sont pas le monopole des acteurs de la high-tech :lol: ...
  • jankeke , 7 décembre 2012 09:46
    Très intéressant. Merci !
  • kervern , 7 décembre 2012 14:04
    Le groupe néerlandais Philips a cette année 111 ans. Il fut créé par un père et son fils Frederik et Gerard Philips à Eindhoven en 1891 , mouaip 121 ans cerai plus exacte !
  • matthieu lamelot , 7 décembre 2012 16:51
    C'était pour voir si tu suivais.

    Corrigé :jap: 
  • spamplemousse , 7 décembre 2012 17:05
    Manquerait pas IBM ?
  • obi_one , 8 décembre 2012 10:52
    Très bon dossier avec des transissions entre chaque pages.
    Merci
  • Ailla , 8 décembre 2012 18:38
    très intéressant comme dossier!
Donnez votre avis