Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Intel Core 2 Quad Q8200 : overclocking

Overclocker les processeurs d'entrée de gamme
Par

Processeur plutôt axé « entrée de gamme », le Core 2 Quad Q8200 est en fait composé de deux cores de Pentium E5200 juxtaposés dont Intel a diminué la fréquence d’horloge et augmenté la fréquence du FSB, ce qui signifie que le coefficient multiplicateur est plus faible (7x). Notons qu’une fois encore, celui-ci ne peut pas être augmenté.

En règle générale, Intel utilise un FSB plus faible sur ses processeurs d’entrée de gamme ; nous ignorons donc pourquoi la firme a choisi un FSB-1333 pour son modèle quad-core le moins cher. Nous savons par contre que, d’ordinaire, les overclockeurs choisissent justement les processeurs à bas prix pour leur multiplicateur élevé et leur fréquence de bus plus faible. Le choix du FSB-1333 pour la série Q8000 a donc constitué un sérieux obstacle à son adoption par les amateurs d’overclocking. Toutefois, après avoir jeté un coup d’œil à la série Q9000 et surtout à ses tarifs, nous avons décidé de tout mettre en œuvre pour tirer le maximum du Q8200 et de considérer son faible coefficient multiplicateur comme un défi...

Il semble malheureusement que le Q8200 soit incapable de grimper bien au-delà de ses 2,33 GHz initiaux, et ce, quelle que soit la tension appliquée à ses cores : nous sommes à peine parvenus à l’overclocker à 2,5 GHz, que nous conservions la tension d’usine (1,3625 volt) ou que nous la poussions à 1,45 volt. Apparemment, le problème est que le FSB-1333 constitue à peu près la limite atteignable par ces cores si l’on conserver la tension de base du FSB.

Les processeurs comme le Q8200, constitués de deux dies juxtaposés, font appel au FSB à la fois pour la communication entre le processeur et le chipset et la communication entre dies. Par conséquent, tout réglage de la fréquence du FSB au-delà de 354 MHz (ce qui donne au processeur une fréquence d’horloge de 2,5 GHz) nécessite une augmentation de la valeur du paramètre « VTT FSB Voltage » illustré sur la deuxième capture d’écran ci-dessous.

Nos tests ont démontré que la tension du FSB était tout aussi limitée que celle du core : 1,45 volt en pointe et « un peu moins » en charge à longue durée. Comme pour le core du E5200, nous avons opté pour une tension cible de 1,40 volt dans le FSB du Q8200. Une fois celle-ci atteinte, nous sommes parvenus à faire passer la fréquence du FSB à 384 MHz, mais les 15 % de gains en fréquence valent à peine les efforts dépensés et le risque encouru.

Nous aurions vraiment aimé atteindre une valeur « standard » de 400 MHz pour le FSB (soit FSB-1600), mais cela aurait nécessité de régler le paramètre « VTT FSB Voltage » sur une valeur bien plus élevée que ce que nous pourrions recommander. Après avoir examiné de plus près les overclockings de Q8200 réalisés par d’autres équipes, nous nous sommes rendus compte que les seuls à avoir obtenu des résultats satisfaisants avaient en réalité utilisé des modèles Q8200S, bien plus optimisés.

Sachant qu’un overclocking aussi faible que celui que nous avions effectué ne pouvait pas nécessiter une tension de 1,40 volt, nous avons alors commencé à réduire celle-ci. Tout en laissant le « VTT FSB Voltage » à 1,40 volt afin de conserver un FSB stable à 384 MHz, nous sommes parvenus à réduire le « CPU Voltage » à 1,30 volt. Toute valeur inférieure entraîne un crash sous Prime95 v25.8 build 4.

Mémoire

La fréquence d’horloge du chipset ne pouvant jamais dépasser deux fois celle du FSB, la vitesse maximale de la mémoire était logiquement de 768 MHz (2 x 384), soit DDR3-1536. Comme pour le Pentium E5200, nous avons testé la stabilité du système à l’aide de Memtest86+ v1.70 en diminuant progressivement les latences, jusqu’à obtenir des valeurs stables de 6-6-5-16.