Ethernet Gigabit : où est passé le débit ?

Alors que nous sommes souvent relativement prompts à changer de carte graphique, à augmenter la quantité de RAM ou à overclocker le processeur, il en va autrement de l'équipement réseau, notamment en ce qui concerne le passage d'un réseau personnel du 100 Mbits/s vers le Gigabit. Juste avant de franchir finalement le pas, je me suis adonné à un petit test rapide : le transfert d'un fichier assez lourd. Sur le matériel 100 Mbits/s, ce transfert pris environ une minute trente. Puis je suis passé au Gigabit. Le temps de transfert du même fichier est tombé à 40 secondes. Les performances étaient sensiblement améliorées, mais pas multipliées par 5 ou 10 comme je le pensais.

Gigabit Ethernet ? C'est quoi ?

Si vous êtes un crack des réseaux et que vous savez déjà tout sur le MTU (Maximum Transmission Unit), le format des cadres et les moindres détails de l'optimisation réseau, cet article va vous paraître élémentaire. En revanche si la seule chose que vous savez sur les réseaux, c'est qu'il y a des câbles et des switch, continuez à lire. Nous allons traiter les bases des réseaux Gigabit, les variables qui affectent le vitesse du réseau, et ce qu'un particulier peut faire pour profiter au mieux de l'Ethernet Gigabit.