Nintendo Switch : première console vulkan, un processeur Tegra X1 à seulement 1 GHz ?

Jimmy Fallon Debuts the Nintendo Switch

Le SoC Tegra X1 de la Nintendo Switch aurait des coeurs Cortex-A57 cadencés à seulement 1020 MHz et un IGP tournant à 307,2 MHz, selon Eurogamer. Une fois sur son dock, la vitesse du CPU resterait inchangée, mais le circuit graphique Maxwell passerait à 768 MHz. Le contrôleur mémoire fonctionnerait entre 1331 et 1600 MHz en fontion des situations. Les développeurs pourraient aussi forcer la mémoire à n’utiliser que cette dernière fréquence, quelles que soient les conditions d'usage de la machine.

Multiples contraintes

Les Cortex-A57 du Tegra X1 classique tournent à 1,9 GHz, contre 1 GHz pour son GPU. Le SoC a aussi des coeurs Cortex-A53 plus lents qui semblent être absents de la console, selon les premières rumeurs. Nintendo abaisserait grandement les fréquences pour privilégier l’autonomie aux performances. De plus, à en croire le bruit important du ventilateur de la Switch sur son dock (septième minute et 29e seconde de la vidéo ci-dessus), le processeur être bridé à cause de sa finesse de gravure de 20 nm et du design très compact de la console.

Faire plus avec moins

Pourtant, selon les rumeurs, les kits de développements seraient déjà bien optimisés. La fluidité de la démo de Zelda: Breath of the Wild (ci-dessus) pourrait être expliqué par l'annonce d'aujourd'hui en provenance du Khronos Group : la Switch est la première console à être officiellement compatible avec Vulkan. L'API de bas niveau exploite mieux les ressources matérielles, afin d'accroître les performances.

Tout savoir sur la Nintendo Switch :

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Tony4Stark
    Si ça se confirme , la Switch n'aura finalement rien dans le ventre... On est passé d'un Tegra Pascal customisé à un Tegra Maxwell bridé ..... Attendons le 13 janvier pour être fixé , mais tout ça sent de moins en moins bon.
    2
  • magellan
    Bon bah si c'est confirmé comme tu dis, on aura une machine inintéressante pour les tiers qui ne perdront pas, une fois de plus, de temps à faire du portage sur celle-ci. On n'aura donc que des jeux nintendo ou presque!
    1
  • noam92
    Ils sont tres previsibles chez Nintendo.
    La wii etait une gamecube legerement overclockéé
    La switch est une WiiU à l'architecture differente.
    Pourquoi?
    1.Le cout de developpement d'un jeu d'ancienne génération (ps360 ou wiiu) est moins cher.
    2.De plus Nintendo prevoit de ressortir beaucoup de jeux wiiu sur switch, histoire de rentabiliser les couts de l'echec de la wiiu (bien presser le citron). N'oubliez pas que la switch n'est pas retrocompatible!
    3.La nouvelle architecture de la console bien que peu puissante pourrait attirer de nouveaux developpeurs car faible cout de developpement.
    Mais le risque c'est que les gros editeurs nous pondent des jeux "pourris" histoire d'etre present et surfer sur la vague de hype de la console (un peu comme sur wii)
    4.La strategie de nintendo est telle qu'ils ne souhaitent voir le moins possible les grosses licences ps4 ou xbox one sur la switch (sauf fifa et pes) car les graphismes souffriraient de la comparaison et la switch seraient vu comme une console peu puissante et cheap. L'idée etant que la switch se distingue des autres en proposant un catalogue unique avec ses propres jeux mais aussi avec des jeux tiers uniques. (faible puissance oblige)
    0