Test : Streacom DB4, enfin un beau boîtier passif !

Streacom est spécialisé dans les boîtiers passifs, mais jusqu'à présent, les différents modèles de la marque ne ressemblaient pas à grand chose. On avait droit à une brique d'aluminium, dont la sobriété était surtout pensée pour passer inaperçue... Aujourd'hui, avec le DB4, le fabricant parvient à allier design et refroidissement passif. Il nous fallait donc tester ce joli petit châssis.

Montage en vidéo

Streacom DB4 - Montage

Beau, massif, classe

Difficile de ne pas trouver ce boîtier séduisant. C'est un cube quasi-parfait de 260 x 260 x 270 mm de côtés (pied inclus). Le châssis est composé d'un aluminium haut de gamme, avec d'épais panneaux de dissipation au revêtement granulé, très agréable aux yeux et au toucher (sans trace de doigts). Cette boîte est conçue pour une carte mère mini-ITX, et peut même accueillir une carte graphique double-slot de 200 mm de long.

Le bouton d'allumage et toutes les interfaces sont situées sous le boîtier, notamment les ports USB 3.0, pas vraiment faciles à accéder, on en reparlera. Attention, il n'y a pas de bouton RESET. Les quatre panneaux s'assemblent très bien, mais il n'y a pas de contact thermique entre les quatre faces.

Le boîtier est évidemment livré avec un système de conduction thermique à quatre caloducs de 6 mm de diamètres, annoncé capable de dissiper 65 W sur une seule face. Il est possible d'acheter un second kit pour étaler la conduction sur un second panneau, jusqu'à 110W de TDP, mais il exige une carte mère sans radiateur sur les VRM !

C'est le moment de commencer à monter la machine, avec cette vision du boîtier vide, et le support amovible de la carte mère au centre. Les disques durs peuvent s'installer en grand nombre sur les multiples bandes de métal noires sur les côtés du cube. L'alimentation prend place derrière la carte mère.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
5 commentaires
    Votre commentaire
  • JonDol
    Ce boitier, accompagné d'un grand SSD fera un très bon streamer audio de salon et malgré son prix relativement élevé restera *beaucoup* moins cher que tous les streamers high end dédiés, tout en ayant des performances supérieures.
    0
  • job31
    Mais c'est quoi ce positionnement de port USB !!!!
    Dommage pour l'alim pas ATX :/

    Si c'est pour du HTPC, j'ai mis un pentium avec un macho en passif :o Boitier mini ITX 50€ + macho 20€ d'occaz
    0
  • FRA_bouvman
    En fait ça sert à quoi ? un PC peu puissant / ventilos ne fait pas de bruit, et un PC haut de gamme ne sera jamais assez refroidit avec du passif...
    0
  • Anonyme
    bonjour BRUNO CORMIER,
    Pourquoi les caloducs sont croisés ? Il y a normalement aucun soucis pour les aligner d'après le manuel de montage.
    Merci pour le test.
    0
  • Bruno Cormier
    @Thony : on a voulu tenter comme ça, ça ne changera pas grand chose. Je pense même que c'est un peu mieux : les deux caloducs du centre/coeur du CPU se retrouvent à sur les côtés extérieurs du bloc de dissipation côté coque, ce qui permet (a priori) une dissipation plus libre. Mais la différence est très certainement négligeable. Tout se joue principalement sur la pâte thermique.

    @Fra_bouvman : l'utilité est une bonne question. A ce prix, difficile de l'utiliser juste pour un PC de streaming. Personnellement, je l'utiliserais en tant que machine bien puissante pour bosser (même une machine silencieuse à 31 dB commence à me gêner quand je bosse toute la journée à côté)
    1