Windows, BIOS et les disques durs de 3 To

Un disque dur de 4 ToUn disque dur de 4 To

Avec l'iMac 27 pouces, Apple propose un disque dur de 3 To et indique qu'il n'est pas possible d'installer Windows via Boot Camp, l'outil maison. Une bonne occasion de revenir sur le support des gros disques durs dans nos machines. Nous avions publié un dossier en 2010 sur le sujet, et il est d'ailleurs toujours d'actualité.

Windows, le BIOS, la limite des 32 bits

Commençons par expliquer le premier problème : le schéma de partition. Depuis le premier BIOS, qui date de 1981, on utilise un schéma de partition de type MBR dans les PC. Le schéma de partition est en simplifiant le plan des partitions sur le disque dur, qui permet de définir où commence et où se termine une partition. Avec le classique MBR des PC, on code le nombre de secteurs sur 32 bits et chaque secteur a une capacité de 512 octets, même si le disque travaille en interne avec des secteurs de 4 ko. On a donc une capacité maximale de 2,2 To (2 Tio). D'autres schémas existent, comme APM ou GPT, et ce dernier est devenu la norme pour gérer les disques durs de plus de 2 To.

Le principal problème, c'est que le passage à un schéma GPT est complexe : il faut un système d'exploitation compatible et un firmware compatible. Pour le système d'exploitation, il faut au minimum Windows Vista chez Microsoft et au moins Mac OS X 10.4 chez Apple (tous les Mac Intel utilisent GPT), ce n'est donc pas un souci sur un ordinateur récent. Pour le firmware, c'est un peu différent : l'antédiluvien BIOS ne prend pas en charge GPT. Il faut donc une machine dotée d'un firmware EFI, ce qui est la norme depuis 2006 chez Intel. Dans les PC, les premières cartes dotées d'un firmware EFI datent de la fin de la dernière décennie et l'EFI est généralisé depuis le lancement des chipsets de la série 6 chez Intel.

Le problème d'Apple, c'est que l'EFI des iMac (et des Mac en général) n'est pas exactement le même que l'UEFI utilisé sur les cartes mères des PC. Et Apple a donc implémenté une technique permettant d'émuler un BIOS et un schéma de partition MBR (ce qui implique d'ailleurs des soucis sur le nombre de partitions). Et comme nous l'avons vu, le BIOS et le schéma de partition MBR ne sont pas capables d'utiliser les disques durs de plus de 3 To.

En résumé, pour démarrer sur un disque dur de 3 To (ou plus), il faut : un système d'exploitation récent (pas Windows XP), un disque dur partitionné en GPT et un firmware de type UEFI. Et nous vous rappelons que les derniers disques durs de 3 et 4 To sont de moins en moins onéreux et souvent très rapides.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
24 commentaires
    Votre commentaire
  • Aux dernières nouvelles, Apple a déclaré travailler là-dessus. Il sera intéressant de voir quel sera la solution qu'ils retiendrons: une sorte de couche UEFI par dessus leur EFI, un patch de leur BIOS émulé ?
    -10
  • Patch de BIOS émulé, non, le BIOS supporte pas, c'est comme ça.
    0
  • en résumé apple a bricolé un efi bancal et maintenant ça commence à se voir?
    3