Accueil » Actualité » 3 ans est la durée de vie idéale d’un PC

3 ans est la durée de vie idéale d’un PC

La mauvaise conjoncture économique pousse les entreprises à retarder certains investissements non critiques, comme le renouvellement périodique de leur parc informatique. Pour les constructeurs de PC, ce n’est pas une bonne nouvelle. Une étude commandée par Intel au cabinet WiPro Product Strategy and Services tombe à point nommé pour renverser la tendance. Elle a déterminé que le coût réel d’un PC d’une entreprise est minimum si ce PC est renouvelé après 3 ans.

L’étude a été menée auprès de 100 sociétés (50 américaines, 25 allemandes et 25 britanniques) de grande taille (plus de 5000 PC installés pour les entreprises américaines, et plus de 2500 PC pour les entreprises européennes). Les responsables informatiques ont répondu à une série de questions sur leurs dépenses pour le renouvellement de leur parc informatique et leurs pratiques usuelles. À partir de ces réponses, WiPro a construit une société modèle, possédant 11 500 portables et 19 300 ordinateurs de bureau. Ce modèle a servi à évaluer la meilleure période pour renouveler un PC, et l’avantage de migrer vers des PC portables.

Image 1 : 3 ans est la durée de vie idéale d'un PC
Cette étude montre d’abord que 32 % des sociétés sondées envisagent de rallonger la durée de vie de leurs ordinateurs à cause de la crise. Ces entreprises sont justement celles qui utilisent un cycle de renouvellement entre 3 et 4 ans. Grave erreur selon l’étude, qui estime que l’âge de trois ans est idéal pour renouveler une machine. En effet après 3 ans, les coûts de maintenance d’un PC dépassent le prix d’achat d’un neuf. Entre trois et quatre ans, les coûts de maintenance augmentent de 59 % (ce qui équivaut à 3 millions de dollars pour l’entreprise modèle considérée).

Globalement, en adoptant un cycle de renouvellement sur trois ans plutôt que sur quatre, une entreprise peut économiser, ou s’offrir de doter 43 % de plus de collaborateurs de PC portables. Or, l’étude montre que la période d’amortissement d’un PC portable est plus courte que celle d’un PC fixe, malgré le prix d’achat plus élevé : 15,3 mois pour un portable à 1 100 $ contre 16,9 mois pour un fixe à 600 $.