Accueil » Actualité » AMD introduit des puces Ryzen Embedded avec un TDP de 6 à 10 W

AMD introduit des puces Ryzen Embedded avec un TDP de 6 à 10 W

Vous avez des envies de NUC et de mini-PC ? Les R1102G et R1305G pourraient bien alimenter des configurations minimalistes. D’autant plus que Sapphire commercialise des cartes mères compatibles !

Si les feux des projecteurs sont évidemment braqués sur les plus véloces et puissants processeurs, comme le Ryzen Threadripper 3990X, il ne s’agit pas du seul marché qu’ambitionne de gagner AMD avec ses puces. Depuis quelques années déjà, sa famille de processeurs Ryzen Embedded constitue une alternative aux puces Intel pour les systèmes embarqués et les mini-machines. L’écurie rouge lève aujourd’hui le voile sur deux nouvelles références, les R1102G et R1305G. Deux puces qui viennent directement s’intercaler en-dessous des R1505G et R1606G apparus en avril dernier.

Image 1 : AMD introduit des puces Ryzen Embedded avec un TDP de 6 à 10 W

Les R1102G et R1305G, des SoC basse consommation

Les deux nouvelles puces embarquent deux coeurs Zen (de première génération) et trois unités de calcul Vega. Le R1102G tourne ainsi en 2 coeurs / 2 threads, avec une fréquence de base de 1,2 GHz, boostée à 2,6 GHz sur un coeur. Il affiche un TDP ultra-réduit de 6 W seulement, ce qui permet de l’intégrer à de nombreux systèmes compacts ou embarqués. Quant au R1305G, il exploite 2 coeurs / 4 threads, avec une fréquence de base de 1,5 GHz et un mode turbo à 2,8 GHz sur un thread, pour un TDP qui oscille entre 8 et 10 W. Dans les deux cas, la partie graphique est cadencée à 1 GHz. On ne connaît pas encore le prix de ces deux puces mais retenez que les deux modèles immédiatement supérieurs, les R1505G et R1606G, s’échangent entre 80 et 100 dollars.

Sapphire lance deux cartes mères de 4×4 pouces

Image 2 : AMD introduit des puces Ryzen Embedded avec un TDP de 6 à 10 W

Heureuse coïncidence : pour bien exploiter ces nouvelles puces, Sapphire annonce en parallèle la disponibilité de nouvelles cartes mères de 4 x 4 pouces. Baptisées NP-FP5V et BP-FP5V, ces cartes constitueront le socle de base d’un NUC ou d’un mini-PC autour de ces puces Ryzen Embedded. Elles disposent de deux emplacements pour des barrettes de mémoire vive au format SO-DIMM (jusqu’à 32 Go à 2400 MHz), d’un slot M.2 en 2280 pour un SSD et d’un second emplacement M.2 en 2230 pour greffer une connectivité sans fil. Leur différence essentielle tient à la connectique arrière. Sur la BP-FP5V, on retrouve ainsi deux connecteurs DisplayPort, un port HDMI, deux ports Ethernet, trois ports USB 3.1 et un jack audio. La NP-FP5 fait le choix de deux connecteurs Mini-DisplayPort, un port Ethernet, deux ports USB 3.1, deux ports USB 2.0 et un jack audio. Le tarif et la disponibilité de ces deux cartes mères n’ont pas encore été annoncés. 

Image 3 : AMD introduit des puces Ryzen Embedded avec un TDP de 6 à 10 W