Accueil » Dossier » Disques durs 15 000 tr/min : 3.5″ VS 2.5″

Disques durs 15 000 tr/min : 3.5″ VS 2.5″

2 : 3,5" : Hitachi Ultrastar 15K450 et 15K600 3 : 2,5" : Hitachi Ultrastar C15K147 4 : Configuration de test et courbes de débit 5 : Débits 6 : Performances en E/S et temps d’accès 7 : Performances applicatives (PCMark Vantage) 8 : Température, consommation et rendement 9 : Conclusion

Introduction

On entend parfois dire que les disques durs sont d’ores et déjà morts, mais ce n’est qu’une impression due au décollage des SSD. Comme nous l’expliquions précédemment, les bons vieux disques durs ont pour la plupart encore de beaux jours devant eux. Il y a toutefois un marché qui a toutes les chances de se faire remplacer par le stockage à base de mémoire flash dès les prochaines années, voir les prochains mois : celui des disques durs hautes performances. L’une des premières victimes de cette évolution va être le format 3,5″, du moins dans les entreprises, et plus spécifiquement les disques durs SAS à 10 000 et 15 000 tr/min, qui vont se faire remplacer par les modèles 2,5″. Pour cet article, nous avons comparé les deux formats à 15 000 tr/min.

Image 1 : Disques durs 15 000 tr/min : 3.5" VS 2.5"

Si, côté grand public, les disques durs 3,5″ (destinés aux desktops) et 2,5″ (destinés aux portables) sont totalement différents, à l’exception de la densité de stockage, il y a énormément de similarités entre les deux formats côté entreprises. La raison pour laquelle les capacités et vitesses de rotation sont si proches sur ce segment est simple : en interne, les disques durs professionnels 3,5″ et 2,5″ font appel à des plateaux de même diamètre. Plus que le format, c’est la vitesse de rotation qui donne le la sur ce segment, les modèles fonctionnant à 15 000 tr/min nécessitant des plateaux plus résistants que les autres.

La principale différence entre les deux formats réside donc dans la capacité totale qu’il est possible d’atteindre : les disques durs 3,5″ étant plus épais que les 2,5″ (26 mm contre 15 mm), ils peuvent contenir plus de plateaux. Les disques durs SAS 3,5″ tournant à 15 000 tr/min peuvent ainsi contenir jusqu’à quatre plateaux et afficher une capacité de 600 Go, alors que les modèles 2,5″ comparables ne peuvent en contenir que deux (avec une capacité forcément réduite). En 10 000 tr/min, les disques durs 2,5″ à usage professionnel peuvent monter jusqu’à trois plateaux.

Au vu des nombreux avantages que possèdent les disques durs 2,5″ sur leurs homologues 3,5″ (consommation et encombrement réduits, pour commencer), l’argument de la capacité peut dans bien des circonstances et pour bon nombre d’entreprises sembler assez maigre. Reste toutefois une question souvent essentielle : sur le plan des performances, comment les disques durs 2,5″ haute vitesse se défendent-ils par rapport à leurs grands frères 3,5″ ? Pour répondre à cette question, nous avons soumis plusieurs disques Hitachi à usage professionnel à notre batterie de tests.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. 3,5" : Hitachi Ultrastar 15K450 et 15K600
  3. 2,5" : Hitachi Ultrastar C15K147
  4. Configuration de test et courbes de débit
  5. Débits
  6. Performances en E/S et temps d’accès
  7. Performances applicatives (PCMark Vantage)
  8. Température, consommation et rendement
  9. Conclusion