Accueil » Actualité » Gigabyte réagit aux accusations portées contre ses alimentations GP-P850GM et GP-P750GM

Gigabyte réagit aux accusations portées contre ses alimentations GP-P850GM et GP-P750GM

Quand l’alimentation fait des étincelles, c’est qu’il y a peut-être un problème.

Depuis quelques semaines, des détenteurs d’alimentations GP-P850GM et GP-P750GM font remonter diverses défaillances. Sur Newegg, pas mal de clients rapportent avoir reçu des blocs défectueux ou subi des pannes prématurées ; certains évoquent même d’autres composants endommagés ; parfois, le bloc fait carrément des étincelles. Ironie de l’histoire, une part non négligeable de ces clients n’a pas acheté sciemment ces produits. En effet, afin d’écouler les stocks, le détaillant et Gigabyte les ont intégrés à des bundles RTX 3000.

Image 1 : Gigabyte réagit aux accusations portées contre ses alimentations GP-P850GM et GP-P750GM

Pourtant, des testeurs pointent les problèmes affectant ces alimentations depuis plusieurs mois. Ainsi, en novembre dernier, Aris Mpitziopoulos, via la chaîne Hardware Busters, avait posé un diagnostique sans ambigüités sur ces références. Il informait que Gigabyte avait réglé les seuils des protections OPP à des valeurs trop élevées. Il remettait également en cause la qualité des FETs utilisés. De fait, certains composants proviennent de marques inconnues d’Aris Mpitziopoulos malgré son expertise dans le domaine. Plus récemment, Gamers Nexus rapportait que sur 10 blocs testés, la moitié échouait aux tests de protection contre les surtensions.

Comparatif d’alimentations pour PC : nos tests de 200 modèles

Le communiqué de Gigabyte

Le 13 août, Gigabyte a réagi par le biais d’un communiqué. Le remède choisi par la société : abaisser les seuils de déclenchement de l’OPP des nouveaux blocs.

AlimentationAncien seuil OPPNouveau seuil OPP
GP-P850GM120% ~ 150% (1,020W ~ 1,300W)110% ~ 120% (950W ~ 1050W)
GP-P750GM120% ~ 150% (900W ~ 1125W)110% ~ 120% (825W ~ 925W)

Elle explique (traduction) : « Pour les PC de bureau, il peut arriver que la puissance de pointe dépasse la plage d’utilisation prévue. Dans de tels cas, les alimentations GIGABYTE GP-P850GM / GP-P750GM incluent la fonction de sécurité intégrée standard de l’industrie « Over Power Protection » (OPP). La fonction de sécurité OPP est conçue pour arrêter l’unité lorsque la charge électrique dépasse la puissance en watts pour laquelle elle a été conçue.

[…] Des tiers nous ont fait part de préoccupations concernant des problèmes potentiels de déclenchement des GP-P850GM et GP-P750GM à des puissances élevées lorsqu’ils sont testés via un équipement de charge électronique DC pendant des périodes prolongées et de manière répétée à proximité du point de déclenchement OPP de 120 % à 150 %. […] Pour répondre à ces problèmes potentiels soulevés par des tiers […] GIGABYTE a fait des ajustements et abaissé l’OPP sur les GP-P850GM et GP-P750GM aux valeurs ci-dessous ».

Toutefois, Gigabyte argue que ces problèmes « ne semblent se produire qu’après de très longues périodes de tests de charge extrême via un équipement de charge électronique DC et ne seraient pas représentatifs d’une utilisation dans un usage quotidien. »

Malgré tout, pour les clients qui le souhaitent, l’entreprise remplace les anciens blocs par des nouveaux. Sont éligibles les GP-P850GM avec un numéro de série compris entre SN20343G031011 et SN20513G022635 ; les GP-P750GM avec un numéro de série compris entre SN20243G001301 et SN20453G025430.

Gigabyte dévoile l’AORUS P1200W, une alimentation munie d’un écran LCD

La réponse d’Aris Mpitziopoulos

Les arguments de Gigabyte n’ont toutefois pas convaincu Aris Mpitziopoulos ; ce dernier les démonte point par point dans les colonnes de TechPowerUp. Vous pouvez les lire en suivant ce lien. En voici quelques extraits (traduction) :

« GIGABYTE : GIGABYTE a fait des ajustements et a abaissé l’OPP sur les GP-P850GM et GP-P750GM…. de 120% ~ 150% à 110% ~ 120%.

Réponse d’Aris : GIGABYTE a remarqué, suite à nos constatations, que les plateformes ne peuvent pas supporter une OPP de 120%-150% et a décidé de l’abaisser. Le problème est que 110%-120% OPP est impossible avec les contrôleurs analogiques, qui utilisent des résistances pour ajuster l’OPP. Ces résistances dérivent avec la température. En d’autres termes, leur résistance change en fonction des conditions de fonctionnement, il est donc impossible d’obtenir une plage d’OPP aussi réduite dans des conditions de froid et de chaud. Le seul moyen d’obtenir un OPP étroitement défini est de passer par des circuits numériques, un MCU. Enfin, GIGABYTE ne mentionne pas les conditions de fonctionnement dans lesquelles les nouveaux paramètres OPP s’appliquent.

[…] Conclusion : Ce n’est pas seulement une OPP mal réglée puisque de nombreuses unités sont mortes sous des charges modérées et dans des périodes courtes. Je crois fermement qu’il s’agit simplement d’une mauvaise conception. Les FETs ne sont pas gérés correctement, et, bien que dans des pré-vérifications rapides et des conditions normales, le PSU peut être ok, il y a des cas (pas seulement sous stress) où ils défaillent. Le timing des FETs n’est pas correct, et cela est dû à un mauvais driver de porte ou à une mauvaise implémentation. »