L’architecture Zen 4c des EPYC Bergamo décortiquée

Le retour des CCX au sein des CCD, avec une paire de CCX renfermant jusqu’à 8 cœurs CPU et 16 Mo de cache L3. La gamme actuelle comportera jusqu’à 8 CCD, soit 128 cœurs CPU, mais un processeur à 12 CCD (quantité maximale autorisée pour les EPYC 9004) aboutirait à 192 cœurs.

AMD l’a annoncé dès novembre 2021 : des processeurs EPYC Bergamo, proposant jusqu’à 128 cœurs CPU Zen 4c, sont prévus cette année – pour le premier semestre 2023 plus précisément. Normalement, l’entreprise lancera cette gamme la semaine prochaine, le 13 juin, à l’occasion de son AMD Data Center and AI Technology Premiere. Les caractéristiques de deux représentants de cette série, les EPYC 9754 et l’EPYC 9734, dotés de respectivement 128 et 112 cœurs, ont déjà fait l’objet d’une présentation de la part de Semianalysis.

Image 1 : L'architecture Zen 4c des EPYC Bergamo décortiquée
© AMD

Il y a un an, AMD avait déjà confirmé certaines spécifications des processeurs EPYC Bergamo. Les 128 cœurs Zen 4c pour commencer, pour 256 threads. Autrement dit, et contrairement aux E-cores d’Intel, les cœurs Zen 4c sont multi-threadés. La société avait également communiqué le processus de gravure, à savoir du 5 nm – identique aux EPYC 9004 Genoa –, le support de 12 canaux de DDR5 et du PCIe 5.0, et enfin, la compatibilité avec le socket SP5 actuel ainsi qu’avec l’ISA Zen 4.

À lire > Une feuille de route détaille les plans d’AMD jusqu’en 2026

EPYC Bergamo : quelles caractéristiques ?

Venons-en maintenant aux informations partagées par nos confrères Dylan Patel et Gerald Wong de Semianalysis. Ils révèlent les fréquences CPU et la quantité de cache, entre autres : 3,1 GHz pour l’EPYC 9754, 3 GHz pour son petit frère. En outre, ils évoquent jusqu’à huit CCD avec deux CCX chacun. Chaque CCX renferme jusqu’à 8 cœurs CPU, ce qui donne donc 16 cœurs CPU par CCD. À l’évidence, les EPYC Bergamo n’exploitent pas le principe des CCD / CCX unifiés, en vigueur depuis Zen 3. Notez que la quantité de cache L3 est de 16 Mo par CCX, soit 256 Mo pour 8 CCD, la quantité maximale autorisée pour l’instant. À terme, une configuration à 12 CCD (atteinte pour EPYC Genoa) induirait 192 cœurs Zen 4c / 384 threads.

Image 2 : L'architecture Zen 4c des EPYC Bergamo décortiquée
© Semianalysis

L’article précise aussi les surfaces des différents éléments du processeur. La zone consacrée au cœurs CPU est 35,4 % plus petite que celle de l’architecture Zen 4. Dans l’ensemble, la plupart des éléments voient leur surface réduite de 32 % à 47 %.

Image 3 : L'architecture Zen 4c des EPYC Bergamo décortiquée
© Semianalysis

Image 4 : L'architecture Zen 4c des EPYC Bergamo décortiquée
© Semianalysis

Les processeurs EPYC Bergamo permettront à AMD de venir concurrencer les puces Arm sur certains domaines du HPC. Du côté de la concurrence, NVIDIA a d’ailleurs misé sur des cœurs Arm pour son CPU Grace. Enfin, Intel envisage aussi des processeurs x86 armés d’E-core, via sa gamme Sierra Forest. De telles puces ne sont toutefois pas prévues avant 2024.

Source : Semianalysis

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !