Accueil » Actualité » AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données

AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données

AMD a présenté ses séries EPYC Genoa-X, Bergamo, Sienna et Turin ; officialisé son accélérateur MI300, premier APU de la gamme.

Outre ses feuilles de route pour les processeurs Ryzen grand public, AMD a également dévoilé ses plans pour ses gammes de produits destinés au secteur du HPC ( high performance computing) ; autrement dit, les processeurs EPYC et les accélérateurs Instinct.

Image 1 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données
Crédit : AMD

Cette projection jusqu’à la fin de l’année 2024 couvre plusieurs générations de puces EPYC ; pour les accélérateurs Instinct, elle se limite au MI300. Cet accélérateur marquera une étape importante dans l’histoire d’AMD : ce sera le premier APU de l’entreprise pour les centres de données.

Frontier devient le 1er supercalculateur à franchir l’exaflop grâce à AMD

Processeurs EPYC

Commençons par les gammes EPYC. Nous le savons depuis longtemps, les processeurs EPYC Genoa (Zen 4), attendus avant la fin d’année, proposeront jusqu’à 96 cœurs / 192 threads. AMD prévoit ensuite, en 2023, des puces EPYC Genoa-X, bénéficiant, à l’instar des Milan-X, de cache L3 supplémentaire ajouté grâce à la technologie 3D V-Cache.

Image 2 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données
Crédit : AMD
Image 3 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données

Les processeurs EPYC Bergamo offriront jusqu’à 128 cœurs / 256 threads ; ils mobiliseront des cœurs CPU Zen 4c. Les processeurs EPYC Sienna n’étaient pas connus jusqu’ici. Ils cibleront le marché des infrastructures 5G et proposeront 64 cœurs / 128 threads. Notez que toutes les puces EPYC Zen 4 utiliseront le socket SP5.

Image 4 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données
Crédit : AMD
Image 5 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données
Crédit : AMD
Image 6 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données

Pour le secteur du HPC, l’architecture CPU Zen 5 sera inaugurée par les processeurs EPYC Turin. La feuille de route des architectures CPU indique que les puces Turin seront gravées en 4 nm et 3 nm et comprendront des variantes dotées de 3D V-Cache.

Accélérateur MI300, premier APU d’AMD pour les centres de données

L’AMD Instinct MI300 en 5 nm sera bien le premier APU de la société pour les centres de données. Il associe des cœurs CPU Zen 4 et des cœurs CDNA 3 interconnectés grâce à la 4e génération de l’Infinity.

Image 7 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données
Crédit : AMD
Image 8 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données

AMD affirme que cet accélérateur fournit jusqu’à 8 fois plus de performances dans les charges de travail d’IA que le MI250X.

Image 9 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données
Crédit : AMD
Image 10 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données
Crédit : AMD
Image 11 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données
Image 12 : AMD : une armada de processeurs EPYC à venir, et le premier APU pour centres de données