Accueil » Actualité » Le FSR 2.0 s’invite officieusement dans Red Dead Redemption 2

Le FSR 2.0 s’invite officieusement dans Red Dead Redemption 2

La technologie de sur-échantillonnage d’AMD vient braquer le DLSS de NVIDIA sur ses terres.

Dans la foulée de Cyberpunk 2077 et plus récemment de Dying Light 2, au tour d’un autre jeu majeur de recevoir une mise à jour officieuse du FidelityFX Super Resolution 2.0 d’AMD : Red Dead Redemption 2. Le titre de Rockstar Games ne supporte, officiellement, que le DLSS (Deep Learning Super Sampling) de NVIDIA.

Cette intrusion de la technologie d’AMD de 2022 dans les terres sauvages de l’Amérique de la fin du XIXe siècle intervient par le biais d’un mod réalisé par RealIndica ; le mod se base sur celui de PotatoOfDoom1337 proposé pour Cyberpunk 2077. Ironie du sort, ce mod remplace toujours les DLLs du DLSS par ceux du FSR. Naturellement, l’activation de la solution de sur-échantillonnage d’AMD dans Red Dead Redemption 2 est conditionnée à DirectX 12. La chaîne YouTube MxBenchmarkPC propose la vidéo comparative ci-dessus. Elle contient des séquences utilisant le TAA, le FSR 2.0 et le DLSS 2.4.

Compatible avec pléthore de GPU

L’avantage du FSR par rapport au DLSS ? Il est supporté par de nombreuses architectures graphiques, y compris concurrentes. La solution de NVIDIA est pour sa part cantonnée aux cartes graphiques RTX Turing / Ampere. En effet, le DLSS s’appuie sur les cœurs Tensor pour fonctionner.

Vous pouvez télécharger les fichiers sur GitHub. Si vous ne possédez pas Red Dead Redemption 2 sur PC, le jeu bénéficie actuellement d’une remise de 50 % sur Steam. Cette promotion fait passer le prix à 30 euros.

« Amérique, 1899.

Arthur Morgan et la bande de Dutch van der Linde sont en cavale. Les agents fédéraux et les meilleurs chasseurs de primes du pays se mettent à leurs trousses et la bande commet méfaits sur méfaits dans les vastes terres sauvages de l’Amérique dans un seul et unique but : survivre. Alors que des querelles internes menacent de faire voler la bande en éclats, Arthur est tiraillé entre ses propres idéaux et sa loyauté envers la bande qui l’a élevé. »