Accueil » Actualité » Le GPU Xclipse 920 de l’Exynos 2200 serait seulement 17 % meilleur que le GPU Mali-G78 de l’Exynos 2100

Le GPU Xclipse 920 de l’Exynos 2200 serait seulement 17 % meilleur que le GPU Mali-G78 de l’Exynos 2100

Malgré l’intégration de l’architecture AMD RDNA 2, le GPU de l’Exynos 2200 pourrait être moins performant que le GPU Adreno du Snapdragon 8 Gen 1.

Pour ceux qui jouent sur smartphones, la collaboration entre Samsung et AMD visant à porter l’architecture GPU RDNA 2 sur cette plateforme avait tout d’une belle promesse. La première concrétisation de ce partenariat est l’Exynos 2200, un SoC équipé d’un GPU Xclipse 920. Samsung a présenté cette puce fin janvier ; elle équipera notamment les Galaxy S22 dévoilés lors de la Galaxy Unpacked mercredi dernier. Néanmoins, à ce stade, les spécifications et les performances du GPU restent bien cachées. À en croire les informations dévoilées par plusieurs sources, dont TechAltar de ComputerBase, l’Exynos 2200 propose des gains de performances CPU et GPU plutôt modestes par rapport à la précédente génération (Exynos 2100).

Concrètement, le nouveau SoC de Samsung offrirait un gain de performances CPU d’environ 5 % seulement et GPU de 17 %. C’est un écart générationnel faible, surtout si l’on considère celui qui séparait l’Exynos 2100 et l’Exynos de 990 (40 % officiellement).

Samsung présente trois puces destinées au secteur automobile

Moins performant que le Snapdragon 8 Gen 1 ?

L’Exynos 2100, avec GPU Mali-G78 affiche des résultats assez proches du Snapdragon 888 avec GPU Adreno 660. Or, le GPU du Snapdragon 8 Gen 1 s’avère, selon Qualcomm, 30 % supérieur à celui du Snapdragon 888. Autrement dit, l’Exynos 2200 serait moins performant que la puce de Qualcomm sur ce point, ce qui n’était pas vraiment l’objectif du partenariat avec AMD…

Il faudra vérifier si toutes ces estimations se retrouvent en pratique mais à première vue, l’Eynos 2200 n’a pas l’air très révolutionnaire, loin de là. Ironie de l’histoire, les Samsung Galaxy S22 se déclinent avec des SoC Exynos 2200 ou Snapdragon 8 Gen 1 selon les pays ; en matière de jeu, les meilleurs pourraient finalement ne pas être ceux qu’on attendait.

Historiquement, les smartphones armés de SoC Exynos souffrent de problèmes de surchauffe par rapport à ceux sous Snapdragon. Forcément, en cas d’utilisation intensive, ce phénomène tend à dégrader leurs performances. À ce stade, les fréquences de l’Xclipse 920 sont toujours inconnues, mais il se dit que Samsung aurait été contraint de revoir ses ambitions à la baisse.

Sources : Tom’s Hardware US, VideoCardz, ComputerBase