Actualité

NVIDIA détaille sa gamme de serveurs basés sur le CPU Grace

En mars dernier, lors de la GTC, NVIDIA a présenté ses Grace CPU Superchip et Grace Hopper Superchip ; le deuxième associe des CPU et GPU NVIDIA au sein d’un même serveur. Au Computex 2022, NVIDIA a détaillé quatre conceptions système mêlant CPU ARM et GPU Hopper. Elles supportent les plateformes NVIDIA CGX cloud gaming, NVIDIA OVX digital twin et NVIDIA HGX AI et HPC. Ces serveurs seront commercialisés à partir du premier semestre 2023.

Crédit : NVIDIA
Crédit : NVIDIA

D’ailleurs, afin d’accompagner ce lancement, NVIDIA étend son programme NVIDIA-Certified Systems aux serveurs utilisant la super puce CPU NVIDIA Grace et la super puce Grace Hopper, en plus des CPU x86. L’entreprise continuera donc, pour un temps en tout cas, à prendre en charge les processeurs x86 Intel et d’AMD. Les premières certifications de serveurs OEM sont attendues peu après la livraison des systèmes partenaires.

Ian Buck, vice président de Hyperscale et HPC chez NVIDIA, a déclaré : « Un nouveau type de centre de données est en train d’émerger – des usines d’IA qui traitent et affinent des montagnes de données pour produire de l’intelligence – et NVIDIA travaille en étroite collaboration avec ses partenaires taïwanais pour construire les systèmes qui permettent cette transformation. Ces nouveaux systèmes de nos partenaires, alimentés par nos superpuces Grace, apporteront la puissance de l’informatique accélérée à de nouveaux marchés et industries dans le monde entier. »

A lire > NVIDIA compare les performances et l’efficacité énergétique de son Grace CPU Superchip à celles de processeurs Intel Ice Lake

Grace CPU Superchip et Grace Hopper Superchip

Pour rappel, le Grace CPU Superchip associe deux puces ARM sur une carte mère, tandis que le Grace Hopper Superchip combine un GPU Hopper et le GPU Grace sur la même carte. Les CPU basés sur Neoverse supportent le jeu d’instructions ARM v9. Les systèmes bénéficient de la technologie d’interconnexion NVLink-C2C de l’entreprise.

Crédit : NVIDIA

Vous l’aurez constaté sur les images, les serveurs seront disponibles en format 1U et 2U ; ils autorisent des refroidissements par air ou liquide. Parmi les clients de NVIDIA, citons Gigabyte, Supermicro, Wiwynn ou encore Foxconn.

Source : NVIDIA

Cet article a été modifié le: 26 mai 2022 8 h 24 min

Voir les commentaires