Accueil » Actualité » Samsung teste de la mémoire GDDR6 à 24 Gbit/s

Samsung teste de la mémoire GDDR6 à 24 Gbit/s

Pour des cartes graphiques avec une bande passante mémoire de 768 Go/s ?

En catimini, Samsung a commencé à échantillonner des puces mémoire GDDR6 à 20 Gbit/s et même 24 Gbit/s. Les dernières se montrent ainsi respectivement 50 % et 71 % plus véloces que les puces 16 Gbit/s et 14 Gbit/s. Ces puces portent les identifiants « K4ZAF325BC-SC20 » et « K4ZAF325BC-SC24 ».

Sous forme de boîtiers FBGA à 180 broches, ces puces SGRAM GDDR6 sont, en principe, parfaitement compatibles avec les cartes graphiques AMD et NVIDIA actuelles, sous réserve que leur contrôleur mémoire gère de tels débits. Leur densité est de 16 Gb (2 Go). En conséquence, il en faut 8 sur un bus de 256 bits pour atteindre 16 Go, 12 sur un bus de 384 bits pour monter à 24 Go.

Les GeForce RTX 4000 seraient gravées en 5 nm par TSMC

GDDR6X pour NVIDIA, GDDR6 pour AMD

Comme l’indique Samsung, ces puces permettent une bande passante mémoire de 768 Go/s. Tenez, au hasard, prenons d’hypothétiques Radeon RX 6000S en 6 nm : des Radeon RX 6900 XT, RX 6800 XT et RX 6800 « Refresh » équipées de puces mémoire 24 Gbit/s auraient une bande passante non plus de 512 Go/s, mais de 768 Go/s.

Image 2 : Samsung teste de la mémoire GDDR6 à 24 Gbit/s

Les GeForce RTX 3090 et GeForce RTX 3080 de NVIDIA s’appuient quant à elles sur de la GDDR6X conçue en partenariat avec Micron. En effet, les deux sociétés estimaient que la GDDR6 n’était pas idéale pour des vitesses de 19,5 Gbit/s ou plus ; bien que Samsung semble démontrer le contraire, il est probable que NVIDIA conserve la GDDR6X pour ses prochains GPU haut de gamme.

Bon, si l’hypothèse de Radeon RX 6000S profitant de mémoire GDDR6 à 24 Gbit/s est alléchante sur le papier, il est aussi plausible qu’AMD réserve ce privilège à ses futures cartes RDNA 3. Les puces de Samsung pourraient donc tout à fait servir pour d’autres applications gourmandes en bande passante avant d’intégrer des cartes graphiques.