Accueil » Actualité » Sony confirme vendre ses PlayStation 5 à perte

Sony confirme vendre ses PlayStation 5 à perte

La société évoque « des prix stratégiques pour la PS5 inférieurs aux coûts de fabrication ».

Sony a indiqué que les coûts de production des PlayStation 5 étaient plus élevés que les prix de vente. La vente à perte reste une pratique courante pour ce genre de produits afin de proposer des consoles à des tarifs compétitifs. Sony et Microsoft y ont souvent eu recours ; moins Nintendo, même si la Wii U était elle aussi vendue à perte.

Image 1 : Sony confirme vendre ses PlayStation 5 à perte

Dans un rapport financier, Sony stipule clairement une « perte résultant de prix stratégiques pour la PS5 inférieurs aux coûts de fabrication ». La firme nippone ne précise pas les coûts de fabrication par machine. En revanche, on sait que la PlayStation 5 Digital Edition se négocie 399 dollars aux États-Unis et 399 euros en France ; la PlayStation 5 avec lecteur, 499 dollars / 499 euros. Plusieurs sources estiment le coût de fabrication de la PS5 à environ 470 dollars.

La Nintendo Switch bien partie pour devenir la console la plus vendue de tous les temps

4,5 millions d’unités vendues en moins de deux mois

En matière de nombre de ventes, Sony rapporte 4,5 millions de PS5 expédiées au cours du dernier trimestre 2020 (troisième trimestre fiscal), soit en un peu moins de deux mois (la machine est disponible depuis le 12 novembre dans certains pays, le 19 novembre dans le monde). Sans surprise, la console a gangréné les ventes de PS4 pour les fêtes. Ces dernières sont passées de 6 millions à 1,4 million sur la même période à un an d’intervalle.

Image 2 : Sony confirme vendre ses PlayStation 5 à perte

Depuis plusieurs semaines, la PS5 est en rupture de stocks. De l’aveu de Sony, l’offre restera déficitaire tout au long de l’année 2021.

Source : Sony 1, 2